FOOTBALL : Les 10 infos à savoir sur la soirée de Ligue des Champions : Griezmann rit, Dembélé pleure, Lyon remercie Benfica…

Griezmann inscrit son premier but en C1 avec le Barça sur un service de Messi, Ousmane Dembélé sort en larmes sur blessure, Lyon battu mais maître de son destin, Lille éliminé de toutes compétitions européennes… Découvrez les faits marquants des matchs de mercredi comptant pour la 5e journée de Ligue des Champions.

Les résultats de mercredi

Groupe E : Genk 1-4 Salzbourg, Liverpool 1-1 Naples

Groupe F : Slavia Prague 1-3 Inter, Barça 3-1 Dortmund

Groupe G : Zénith 2-0 Lyon, Leipzig 2-2 Benfica

Groupe H : Valence 2-2 Chelsea, Lille 0-2 Ajax

1– Messi et le Barça déroulent. Sans forcer, le FC Barcelone s’est qualifié pour les 8es de finale en disposant 3-1 d’un faible Borussia Dortmund. Buteur au terme d’un contre, Messi aura livré un récital puisqu’il a également offert deux passes décisives, d’abord pour Luis Suarez sur l’ouverture du score et une autre très symbolique pour Griezmann, qui a pris la Pulga dans ses bras au moment de célébrer sa réalisation. Une belle réponse aux rumeurs qui décrivent les deux hommes comme en froid.

Messi passeur pour Griezmann, la détresse de Dembélé

2-Les larmes de Dembélé. La soirée avait pourtant mal commencé pour Griezmann, remplaçant au coup d’envoi, mais le Tricolore a fait son entrée en jeu dès la 26e minute en profitant des malheurs de son compatriote Ousmane Dembélé. Pourtant tout heureux d’affronter son ancien club, l’ancien Rennais s’est blessé à la cheville sur une action anodine en retombant sur Raphaël Guerreiro et il a été contraint de céder sa place en larmes. C’est déjà la 3e blessure de la saison pour le champion du monde, qui ne s’en sort décidément pas…

3-Lyon touché… Alors qu’il avait l’occasion de se qualifier pour les 8es de finale en cas de victoire, l’Olympique Lyonnais s’est mis en danger en s’inclinant en Russie face au Zénith Saint-Pétersbourg (0-2). Menés après l’ouverture du score du géant Dziouba sur corner avant la mi-temps, les hommes de Rudi Garcia ont poussé au retour des vestiaires mais ils ont manqué de justesse et Ozdoev a mis fin à leurs espoirs en signant le break sur une frappe déviée par Marcelo. 

 4– … mais pas coulé. La soirée n’a toutefois pas totalement viré au cauchemar pour Lyon. En effet, en cas de victoire du RB Leipzig sur Benfica dans l’autre match du groupe, les Gones n’auraient plus été maîtres de leur destin. Or, les deux équipes se sont quittées sur un match nul (2-2) qui arrange beaucoup les Lyonnais. Ultra-réalistes, les Portugais ont longtemps cru tenir leur victoire grâce à des buts de Pizzi et Vinicius, mais Forsberg a réduit le score à la 90e sur penalty et arraché l’égalisation à la 96e minute ! Ce point qualifie Leipzig et élimine le Benfica.

 5– Lille, c’est vraiment fini. Battu à domicile par l’Ajax Amsterdam (0-2), Lille a concédé une 4e défaite en 5 matchs de C1 cette saison, provoquant son élimination de toutes compétitions européennes. Ziyech a glacé le Stade Pierre-Mauroy dès la 2e minute avant de servir Promes pour le but du break (59e). Malgré deux points d’avance en tête, les Lanciers joueront leur qualification lors du dernier match à domicile contre Valence. Pour lire le compte rendu détaillé du match, c’est ici.

6-Liverpool et Naples en attente. Opposées à Anfield, les deux écuries ne sont pas parvenues à se départager (1-1). Les Italiens ont fait la course en tête après l’ouverture du score de Mertens, peut-être auteur d’une faute sur van Dijk au départ de l’action. Mais le tenant du titre, après avoir buté sur Koulibaly et la défense napolitaine, a accéléré en seconde période et égalisé grâce à une tête de Lovren. Les Reds joueront leur destin sur le terrain du RB Salzbourg, ça s’annonce plus simple pour Naples qui recevra un Genk qui n’a plus rien à jouer.

7-Le bon coup de l’Inter. Les hommes d’Antonio Conte ont souffert, mais ils ont décroché un précieux succès sur le terrain du Slavia Prague (3-1). Sur penalty, Soucek avait répondu à l’ouverture du score italienne de Lautaro Martinez, et il a fallu attendre les dix dernières minutes pour que les Nerazzurri reprennent les devants grâce à un but de Lukaku, qui a également délivré deux passes décisives à Martinez, auteur d’un doublé. A l’issue de la 5e journée, l’Inter s’empare de la 2e place du groupe devant Dortmund au bilan des confrontations directes !

 8– Lukaku frustré par la VAR. L’attaquant de l’Inter s’est vu refuser deux buts par la VAR ce mercredi. Si le second, du 4-1, à la 93e minute était anecdotique, en revanche l’action de la 35e minute promet de faire beaucoup parler. En effet, Lukaku venait de marquer le but du 2-0 quand l’arbitre l’a refusé après recours à la VAR, revenant à une faute de de Vrij sur Olayinka au début de l’action, et sifflant un penalty en faveur des Tchèques pour ramener les deux équipes à 1-1 !

9– Valence et Chelsea s’accrochent. Opposées à Mestalla, les deux équipes ont proposé un match à rebondissements (2-2). Mené après l’ouverture du score de Soler (40e), le club londonien a immédiatement réagi grâce à Kovacic (41e), puis Pulisic (53e) a donné l’avantage aux visiteurs. Derrière, Kepa a repoussé un penalty du Valencian Parejo et pensait assurer le succès de son équipe, mais Wass (82e) a finalement égalisé. Les deux formations comptent 8 points et tout se jouera lors de l’ultime journée. Avantage Chelsea, qui reçoit Lille, tandis que Valence se rendra sur le terrain de l’Ajax.

10– Salzbourg y croit, Håland encore et toujours ! Vainqueur 4-1 sur le terrain de Genk, le club autrichien a gagné le droit de jouer sa qualification à domicile face au tenant, Liverpool, lors de la dernière journée. Entré en jeu, l’inévitable Håland y est allé de son but, lui qui avait déjà marqué lors des 4 premières journées ! Daka, Minamino et Hwang sont les autres buteurs autrichiens, tandis que Samatta a sauvé l’honneur pour les Belges.

 Maxifoot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *