Direct-Info : La section Synpics demande à cheikh Amar d’édifier les travailleurs

A l’issue d’une réunion tenue ce lundi 02 décembre 2019, la section Synpics de Direct-Info, a salué la décision prise par le propriétaire Cheikh Amar de limoger l’ancien gestionnaire et de remettre le quotidien, en cessation de parution depuis le 09 octobre 2019 dans les kiosques. C’est un ouf de soulagement qui contribue à l’apaisement du climat social au sein de l’entreprise.
La section informe l’opinion que l’espoir qu’avait suscité cette décision s’est vite estompé. En effet, depuis un mois les employés sont dans un flou total face au mutisme de Cheikh Amar qui, jusqu’à présent n’a pris langue avec la section surtout après avoir suspendu la publication du journal depuis le 09 octobre 2019.
Il appartient à M. Amar d’édifier les travailleurs sur leur sort parce que, depuis un certain temps des rumeurs de toutes sortes circulent, ce qui n’est pas pour rassurer les employés du journal.
Par ailleurs, la section salue la démarche du nouveau directeur général de Direct-Info, M. Alioune Badara Sow, qui a pris des engagements au niveau de l’inspection du travail le vendredi 22 novembre 2019 à savoir le règlement des arriérés de salaire à partir du 05 décembre 2019 et l’établissement de bulletins de salaires mensuels.
Nous invitons M. Cheikh Amar à respecter les engagements pris devant l’inspection du travail par le nouveau directeur, M. Alioune Badara Sow à savoir le règlement des arriérés de salaires à compter du 05 décembre 2019 et la relance du journal dans de bref délai.
Fait à Dakar le 02/12/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *