INCOHÉRENCE ET ILLOGISME DES ACTIVISTES : Fadel Barro n’a-t-il pas honte…après avoir traîné Wade dans la boue ?

AU NOM DU PÈRE, DU PEUPLE ET DE LA VÉRITÉ.(Par Malick Wade GUEYE Espagne)

Au Sénégal, ceux qui combattent le font par intérêt personnel ou par méchanceté.

A chaque fois qu’un président est nouvellement élu, c’est pour juste l’accompagner au palais, l’installer et ensuite le combattre par tous les moyens possibles. Comment diantre aspirer à l’émergence de ce pays avec de telles pratiques ?

Le sénégalais n’a pas le sens du patriotisme participatif on dirait. Pourquoi sommes-nous ainsi malgré des ressources humaines de qualité dans presque tous les domaines ?

La visite de la plateforme ÑO LANK ÑO BAGN auprès de l’ancien président Abdoulaye WADE, sous la houlette des membres du mouvement ‘Y EN A MARRE » est une parfaite illustration d’une hypocrisie à nulle autre pareille. Nous savons tous comment est né ce mouvement ; comment peut-on être si cruelle à ce point ? Ce mouvement avec ces membres fondateurs était décidé à éliminer l’ancien président, ils ont tout orchestré.

Oui, mes chers Y en a marristes, vous l’avez grondé, vous vous êtes querellé avec lui, vous avez cherché à l’humilier, vous l’avez dénigré partout dans le monde, calomnié… ; il a souffert en endurant tout, mais il a continué à vous aimer et à vous dire ce qu’il pense. N’avez-vous pas honte de faire face à cet homme ? N’avez-vous pas honte d’aller chez lui après l’avoir chassé du pouvoir, insulté son fils et tous ses militants et souteneurs ?

Aujourd’hui, c’est autour de son Excellence le président Macky SALL ; vous êtes encore prêts à tout pour le combattre quitte à inventer tous les subterfuges qui pourraient le nuire et le faire haïr par le peuple. Vous avez essayé même de passer par les membres de sa famille pour l’atteindre : sa femme, son frère, ses enfants, beaux-frères, gendres et tout.

Élevez vos âmes pour qu’elles soient les dépositaires de tous vos sentiments honnêtes pour éclairer le chemin qui mène vers le mieux-être des sénégalais que nous sommes. Écoutez vos cœurs dans leurs charmes humains et non animaux, parlez à votre conscience afin d’entendre la VÉRITÉ. Je vous parle pour que nous corrigeons nos vices, non pour que nous les approuvons ; pour que nous engagions pour l’essentiel. Ressaisissons-nous pendant qu’il est temps, dialoguons pour trouver les bonnes formules qui renforcent nos institutions et solidifient notre démocratie.

Et plus nous commettons les mêmes erreurs depuis les indépendances, plus nous constatons notre recul vers le progrès. Les rwandais ne sont pas plus intelligents que nous, ils sont justes plus véridiques et plus engagés.

Toutes les Nations exemplaires se sont construites par patriotisme, discipline, solidarité et travail. Cessons ces pratiques, mettons la main à la pâte pour faire de notre Sénégal ce que nous voulons. Le Sénégal nous appartient à nous tous et nous avons la chance d’avoir à sa tête un homme de valeur, un vrai homme d’État. J’ai dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *