CRISE AUX ICS : L’Intersyndicale exige le départ de Niraj Kumar Gupta et interpelle l’Etat

Infosdakar-Après les différents tumultes qu’elles ont connus, les ICS sont à nouveau secouées par de multiples problèmes posés par les populations environnantes, par d’anciens travailleurs et retraités et maintenant par les travailleurs actifs qui ont fait une déclaration à travers leur Intersyndicale. Ces derniers  réclament la tête  du directeur central des exploitations, Niraj Kumar Gupta  et interpellent  l’Etat pour faire respecter des lois et règlements du pays. Voicil’intégralité de leur déclaration.

DÉCLARATION

Camarades Travailleurs,

Notre entreprise traverse des zones de turbulence dues essentiellement à une mauvaise organisation doublée d’une incompétence notoire de certains de nos dirigeants expatriés et nationaux.

Dans la dynamique progressiste de l’entreprise, l’Intersyndicale se refuse que des incompétents remettent en cause, par leur pilotage à vue fondé sur le clanisme, la camaraderie, l’égoïsme et le tâtonnement, tous les efforts et sacrifices consentis par les travailleurs durant cette période de consolidation. Fort de cela l’Intersyndicale exige la mise à disposition d’un organigramme qui prend en compte la réalité des Sites seul gage d’un climat social serein pour l’atteinte de nos objectifs.

Comme vous le savez, en 2019, les ICS ont fait cinq cent soixante mille tonnes d’acide phosphorique (560000 T de P2O5), ce qui constitue une production record depuis l’arrivée d’INDORAMA et la troisième meilleure performance de toute l’histoire de l’entreprise. Et mieux, pour deux années de suite, l’entreprise a fait plus de deux cents milliards de francs de chiffre d’affaires et ce montant constitue une moyenne sur les quatre dernières années.

Ces résultats ci-dessus et les précédents ont considérablement pesé sur la balance commerciale de notre pays et ont impacté grandement sur la constance du taux de croissance du Sénégal pendant ces quatre ans avec les productions réalisées.

Considérant les énormes sacrifices consentis par le personnel pour la relance de l’entreprise malgré le non-respect des conditions de sécurité et d’hygiène et l’effritement de certains de nos acquis sociaux;

Considérant le relèvement de la production dépassant parfois les budgets prévus;

Considérant le manque d’organisation de la société (organigramme obsolète) en général et l’absence d’une politique de ressources humaines en particulier;

Considérant le manque de considération notoire des Expatriés à l’endroit des Cadres Sénégalais;

Considérant les disparités constatées dans le traitement entre Cadres Sénégalais et Cadres Expatriés;

Considérant le défaut de prise en charge effective des affaires sociales du personnel;

Considérant le management opaque fondé sur le clanisme, le favoritisme, le copinage, l’injustice, l’iniquité, instauré par le Directeur Central des Exploitations Neeraj Kumar GUPTA, acteur principal de la dégradation du climat social;

Considérant le caractère inéquitable et opaque du traitement des avancements au mérite qui risque de saper l’élan de motivation des braves travailleurs;

Considérant le manque de respect notoire des règles de management des ressources humaines;

Considérant le sous-effectif du personnel et la précarisation de plus en plus des emplois (violation du décret 70 – 180 du 20 février 1970);

Considérant les choix hasardeux dans le management technique des installations entraînant des pertes de production importantes;

Considérant le traitement inégal entre résidents Sénégalais et Expatriés dans les Cités des ICS;

Considérant les préjudices subis par les résidents Sénégalais et les risques qu’encourent leurs familles malgré les différentes interpellations;

Considérant la volonté politique de l’État du Sénégal d’améliorer les conditions de vie des populations en général et des travailleurs en particulier;

Considérant la collaboration de l’État dans ses démembrements avec l’Intersyndicale des ICS pour sauver l’entreprise et la hisser jusqu’à ce niveau de performance salué par tous les acteurs;

Considérant la patience des travailleurs pendant la remise en état des installations et la consolidation de la production pour la demande sociale;

Considérant l’immense espoir des travailleurs à voir leurs efforts et sacrifices récompensés en conséquence;

Considérant le blocage constaté sur le dossier de l’équipement et le non-respect par les ICS du protocole sur l’habitat (frais de dossier et de tenue de compte);

Considérant le niveau de performance de l’entreprise à consolider pour l’intérêt d’INDORAMA et de l’économie nationale;

Considérant les termes du Pacte National de Stabilité Sociale et d’Émergence Économique (PNSSEE);

Considérant le comportement responsable de l’Intersyndicale des ICS  durant les différentes crises;

L’Intersyndicale des Travailleurs des ICS,

  • dénonce vivement le management informel et opaque de nos Sites respectifs,
  • dénonce avec fermeté la forfaiture orchestrée dans le traitement des avancements au mérite engendrant d’autres frustrations,
  • n’acceptera pas que des aventuriers et des dealers mus par leurs propres intérêts, viennent saborder le moral des braves travailleurs et casser la dynamique de croissance de l’entreprise par leurs manœuvres machiavéliques,
  • ne laissera plus des dirigeants incompétents dont certains sont comptables des crises précédentes, de continuer à hypothéquer l’avenir de la société,
  • interpelle la Direction Générale et le Top Management à enclencher les ruptures nécessaires tant sur l’organisation que sur le choix des hommes,
  • invite la Direction Générale et le Top Management à mettre en place une organisation adéquate pour maintenir le niveau de performance de l’entreprise et affronter les défis futurs,
  • demande à l’État dans notre collaboration franche et fructueuse d’exiger le respect des lois et règlements du pays,
  • demande à la Direction générale de hausser la qualité de l’approvisionnement de nos pièces de rechange, des appareils et de nos engins de production.

En clair, l’Intersyndicale exige le départ sans délai du Directeur Central des Exploitations Neeraj Kumar GUPTA pour gagner le pari de la remobilisation et de la motivation du personnel afin de consolider le niveau de performance de l’entreprise dans un climat social serein.

En outre, l’Intersyndicale interpelle le Top Management d’INDORAMA, et au plus haut niveau, à prendre les mesures idoines sans tarder pour mettre un terme à cette mafia afin de ne pas vicier le climat social de l’entreprise.

Enfin, l’Intersyndicale invite le Top Management d’INDORAMA à procéder à une organisation appropriée sans complaisance afin d’instaurer un management inclusif et participatif seul gage d’une exploitation optimale de nos ressources dans un climat social apaisé et pour un partenariat gagnant gagnant.

Camarades Travailleurs,

Gardons intacts la mobilisation, la motivation, l’engagement et l’abnégation qui nous ont toujours caractérisés pour la sauvegarde de notre chère entreprise, les ICS, la fierté de tout un peuple.

UNITE, SOLIDARITE, DISCIPLINE, NOUS VAINCRONS !

                                                                                                               

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *