EL HADJ OUSMANE BARRO DIONE, Secrétaire général du Théâtre Daniel Sorano : « Avec toutes les mesures prises, le président Sall a montré comment gagner ce combat…»

Infosdakar-Face à la crise mondiale suscitée par le Coronavirus, El Hadj Ousmane Barro Dione, administrateur civil, porte-parole de la convergence des cadres républicains du département de Fatick par ailleurs secrétaire général de la compagnie nationale du Théâtre Daniel Sorano, estime que : » le Sénégal peut bien vaincre cette pandemie avec toutes ses mesures d’envergure sociale prises par le chef de l’État Macky Sall depuis le début ».

Pour l’administrateur civil au-delà de sa casquette de porte-parole de la CCR de Fatick,  » c’est le Sénégalais comme tout le monde qui constate et qui parle. La pandémie est là. Aucun pays ne semble s’en échapper. Même les plus développés à savoir le G5 avec les États Unis, la France, la Russie…. » Ce qui à l’en croire » fait que nos pays sont obligés de se battre avec des mesures claires. Ce que le président Macky Sall a réussi dès le début avec des choix judicieux et pratiques dans la gestion de la crise. De l’école en vacances, en passant par la fermeture de tous les lieux publics et de rassemblement…les mesures sociales prises en conseil des ministres, l’appui au personnel de santé sur la brèche… tout le monde a apprécié. » En notant l’implication politique de tous les leaders de l’opposition…il le fallait et le président a été prompte » estime Barro Dione.

Revenant sur  la mesure d’interdiction de se rassembler prise par le chef de l’Etat, et qui a suscité quelques débats, il fait remarquer « qu’il  y  avait des gens réfractaires qu’il fallait faire revenir à la raison de façon plus responsable en leur  faisant comprendre qu’il s’agit d’un danger pour tout le monde. C’est difficile pour tout le monde, mais il le fallait. Ce pour mettre en avant les mesures de prévention.

Non moins diplomate, Ousmane Barro Dione, analyse que c’est un bouleversement géopolitique qu’a entrainé le coronavirus. «Toutes les décisions prises sont fondées sur le principe de la réciprocité. Ce coronavirus qui a surpris tout le monde, ne pouvait pas donner du temps à faire de la diplomatie douce. Il fallait faire du protectionnisme pour ses populations», explique-le militant de l’Apr.

Il est d’avis que le seul agenda qui compte dans ce contexte de crise sanitaire « est de faire  bloc pour faire face au coronavirus. Le temps des positionnements politique pour l’après Macky Sall viendra » dixit M. Dione. Par ailleurs S.g de la compagnie de théâtre Daniel Sorano, Ousmane Barro Dione estime que  » le président de la République, n’a qu’un seul souci en ce moment, c’est de vaincre ce mal avec tous les Sénégalais. Il le démontre chaque jour par ses actes et mesures ».  Selon lui  » même en ces périodes difficiles, il y a des gens qui veulent maintenir les populations dans ce débat politicien. Ce qui n’est pas bien »

Concernant le dialogue national en cour, le cadre fatickois, est d’avis que «si la majorité recule, on aurait pensé à un complot, un bluff». Il est heureux, d’après lui, qu’il en est autrement.«Nous devons être optimistes. On ne peut pas avoir un consensus à 100%», considère-t-il en se félicitant que ce soit déjà une réussite, car toutes les sensibilités sont représentées, sauf quelques partis. L’objectif est de trouver le maximum de consensus. Avec d’importantes mesures prises au niveau de Daniel Sorano, l’administrateur civil  » en appelle à la responsabilité de tous les Sénégalais par un respect strict des mesures d’hygiène et de prévention. L’entraide et la solidarité comme le prône le chef de l’État Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *