CORONAVIRUS: Hertz se déclare en faillite aux États-Unis et au Canada

Le loueur de voitures Hertz, durement affecté par l’impact de la pandémie de coronavirus, a annoncé ce vendredi soir 21 mai s’être placé sous le régime américain des faillites, procédure qui concerne ses opérations aux États-Unis et au Canada. «L’impact de Covid-19 sur la demande de voyages a été soudain et dramatique, entraînant une baisse brutale des revenus de la société et des réservations futures», indique le groupe dans un communiqué  repris par Rfi . Les principales régions opérationnelles internationales de Hertz, notamment l’Europe, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, ne sont pas incluses dans cette procédure dite du chapitre 11 américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *