LUTTE CONTRE LA COVID-19 A LINGUERE : La Mairie Satisfaite de la mobilisation de la communauté

Infosdakar-La commune de Linguère a fait le bilan à mi-parcours dans le cadre de la lutte préventive contre la propagation de la covid-19 dans le périmètre communal. Ainsi, au cours d’un point de presse tenu le mardi à l’hôtel de ville de Linguère, le chargé de communication du conseil municipal a magnifié au nom dudit conseil, l’élan de solidarité manifesté par la communauté depuis l’apparition de la pandémie au pour accompagner leurs concitoyens. Sur ce, dans cette lutte préventive contre la propagation du virus dans la sphère communal, le conseil municipal piloté par Aly Ngouille Ndiaye par ailleurs, Ministre de l’intérieur a contribué à hauteur de 18 millions 707 mille 400 francs cfa. Soit 30% du budget issu de l’élan de solidarité, fait remarquer que le porte-parole du conseil municipal. A en croire Alpha Sarr, le maire de la commune a, sur fond propre contribué 15 millions 468 mille francs cfa soit 25% du mis à la disposition du comité communal de  gestion des épidémies (Ccge). La contribution citoyenne qui s’élève à 22 millions 998 mille 555 francs cfa soit 37% et celle des partenaires 4 millions 739 mille 500 francs cfa soit 8% du budget ont été hautement applaudies par le conseil municipal à travers son porte-parole au cours de la rencontre à la presse.  Par ailleurs, dans son bilan à mi-parcours, la mairie de Linguère a assuré une assistance alimentaire aux populations rendue possible par le soutien de l’État.  Et, les 806 ménages bénéficiaires du RNU et son extension, les 1348 ménages non-inscrits sur ce registre sont pris en charge par la mairie et ont reçu intégralement des kits d’hygiène et alimentaire. Un programme de sensibilisation des gestes barrières entre autres émissions réalisées avec les deux radios communautaires pour mieux informer les populations les mesures individuelles et collectives édictées par les autorités médicales. Cependant, les conseils municipaux de Linguère invite ses concitoyens aux respects du protocole sanitaire dont le premier est le port de masque que le conseil exige aux populations car,  ayant constaté et un non-respect du port de masque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *