NDENGLER/ DJILAKH: Les populations chantent  » Jokko Njaal » Karim Fofana !

Depuis bientôt des mois, le patron de la SÉDIMA et les populations des villages de Ndengler et Djilakh sont à couteaux tirés. Ainsi, Babacar Ngom qui ambitionne de faire dans l’agro-business s’est vite heurté l’opposition radicale des habitants de ces deux patelins sérères situés dans le département de Mbour (Communes de Ndiaganiao et de Sindia). « Et, depuis le déclenchement de ce conflit, nous sommes habitués à la détermination d’un homme qui n’a de cesse de se donner à cœur joie pour concilier les parties adverses: nous voulons nommer le jeune Ministre Abdou Karim Fofana. Ce dernier s’est fait également remarqué dans les négociations hardies qu’il mène afin d’aboutir à un terrain d’entente », soutient la population. Ainsi, le Ministre de l’Urbanisme du Logement et du Cadre de Vie, a moult fois fait le déplacement sur les lieux du litige pour désamorcer la bombe … foncière. Aidé par le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique Aly Ngouille Ndiaye , AKF , en apôtre de la paix, a rencontré les principaux protagonistes de la crise. Aujourd’hui, on n’est pas loin d’une issue heureuse. Une prouesse saluée et chantée par les populations de ces villages qui voient en lui un des leurs (pour ce qui ne le savent pas, le Ministre Abdou Karim Fofana est un petit-fils direct du roi sérère du Sine, Bour Sine Coumba Ndoffène Diouf Fa Ndeb, de par sa mère). Cet état de fait, pour ne pas dire, ce registre sociologique est un levain qui a beaucoup joué sur le registre de ces négociations. Son sens de l’écoute et son commerce facile et sa capacité managériale sont aussi à prendre en considération dans ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *