COVID-19 : la « Team Europe » appuie le secteur privé Sénégalais

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

M. Amadou Hott, ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération et M. Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des opérations en Afrique ont officialisé, ce jour, un prêt concessionnel de 49 milliards de FCFA  à la République du Sénégal. Ce financement vient en appui au mécanisme de financement de 200 milliards de FCFA mis en place par son Excellence Macky Sall,  Président de la République, dans le cadre du Programme de Résilience Economique et Sociale.

Cet appui soutiendra l’octroi de prêts par des institutions bancaires aux entreprises les plus touchées par la Covid-19. Il permettra, en outre, de mobiliser plus d’investissements du secteur privé. Ce financement bénéficiera d’une bonification d’intérêt apportée par l’Union européenne.

A travers cette action, la BEI cible les entreprises les plus exposées à la pandémie notamment dans les secteurs de la pêche, de l’agriculture, du tourisme, de l’industrie manufacturière et du commerce de détail. La BEI contribue ainsi à l’effort du Gouvernement du Sénégal dans sa stratégie d’appui au secteur privé pour faire face aux incertitudes et aux chocs résultants de la COVID-19.

Le Sénégal est le premier pays d’Afrique à bénéficier du dispositif de réponse accélérée à l’appui de la résilience économique mis en place par la BEI pour faire face à la pandémie de COVID-19.

« Le partenariat solide qui lie le Sénégal et la Banque européenne d’investissement depuis plus de 54 ans a permis de sécuriser des investissements à long terme qui ont contribué à l’amélioration des   conditions de vie et les perspectives économiques dans notre pays. Il y a quatre mois, le président de la Banque européenne d’investissement, le vice-président Fayolle et moi discutions de la menace sans précédent qui pesait sur les emplois et les entreprises au Sénégal en raison de la pandémie de COVID-19, et la BEI a tenu ses promesses. L’accord d’aujourd’hui, facilitera l’accès au crédit pour les entreprises », a déclaré M. Amadou Hott, Ministre sénégalais de l’Économie, du Plan et de la Coopération.

« Depuis le début de la pandémie, la BEI œuvre en étroite collaboration avec plusieurs partenaires du secteur privé et des gouvernements dans toute l’Afrique pour qu’ensemble, nous puissions faire face à l’impact sanitaire, économique et social de la COVID-19. Avec des experts des pouvoirs publics sénégalais et de la délégation de l’Union européenne, nous avons conçu un programme de financement spécifique et ciblé qui constitue une composante clé de la réponse globale apportée par le Sénégal à la pandémie. Cette intervention rapide de la BEI contribuera à préserver le tissu économique et social du pays et à sauvegarder des emplois. Première réponse à la COVID-19 à être signée en Afrique, elle sera suivie, dans les prochaines semaines, par de nouveaux concours de la BEI sur tout le continent visant à améliorer la santé publique, à renforcer la réaction des partenaires du secteur public et à aider les entreprises du secteur privé à mieux faire face à des défis sans précédent. La BEI, la banque de l’UE, dans le cadre de l’équipe d’Europe, Team Europe, se tient aux côtés de l’Afrique en cette période difficile », a déclaré M. Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI.

« Le Sénégal et l’UE sont confrontés aux mêmes défis économiques et sociaux à la suite de la pandémie de COVID-19. Le dispositif de financement UE-BEI, un prêt de 75 millions d’euros de la BEI destiné à être combiné à une subvention de 6 millions d’euros de l’UE est pleinement conforme à l’engagement accru de la team Europe visant à réduire les répercussions négatives de la COVID-19 en Afrique. Il permettra de remédier aux conséquences sociales et économiques immédiates de la pandémie et d’apporter un soutien ciblé au secteur privé. Le fait que le Sénégal soit le premier pays africain à bénéficier de l’intervention accélérée de la BEI reflète notre coopération étroite en ces temps difficiles » a déclaré Mme Irène Mingasson, ambassadrice de l’UE au Sénégal.  

De nouveaux projets d’investissement dans la santé, y compris la chaîne d’approvisionnement et le soutien au secteur privé devraient être approuvés dans toute l’Afrique dans les semaines et mois à venir. La BEI a promis plus de 6,7 milliards d’euros pour soutenir les investissements de Covid-19 en dehors de l’UE. Cela comprend un soutien accéléré pour aider les partenaires publics et privés à réagir immédiatement à l’impact sanitaire, social et économique de la COVID-19.

La BEI un partenaire de longue date

Cette action de la BEI au Sénégal n’est pas isolée. En effet, depuis 1966, la BEI soutient l’investissement à long terme au Sénégal. Récemment, elle a apporté son concours à des projets dans les domaines de l’eau, de l’énergie propre, de la santé, du numérique et de la microfinance à travers tout le pays.

Par ailleurs, des millions de personnes bénéficient des investissements soutenus par la BEI : extension de l’approvisionnement en eau potable à l’échelle nationale par SONES, raccordement de nouvelles zones, notamment rurales, aux réseaux électriques par SENELEC et accès des petits exploitants et des entrepreneurs aux financements grâce à Baobab Sénégal, par exemple.

La BEI envisage actuellement un soutien financier aux investissements dans la microfinance, l’eau et les déchets qui renforcera encore les efforts visant à réduire la pandémie et à renforcer la résilience économique.

A propos de la BEI

La BEI, dont les actionnaires sont les États membres de l’UE, est l’institution de financement à long terme de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme pour des investissements de qualité qui contribuent à la réalisation des grands objectifs de l’UE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *