REVUE DE PRESSE DU 7 AOÛT 2020

A la Une : · Réunion d’évaluation de la riposte contre la pandémie : Les décisions du Président · Une jeune malade du covid-19 violée dans un centre de traitement · Kaolack : Malgré la pandémie, une foule impressionnante a accompagné le défunt khalife à sa dernière demeure

1-Réunion du conseil présidentiel d’évaluation de la riposte contre la pandémie : Macky Sall « Je n’exclus pas des états d’urgence localisés comme à Dakar, si la situation s’empire ». Voici quelques décisions du Chef de l’Etat à la fin des travaux tenus hier au Palais

-Nous devons-nous préparer à une lutte longue et difficile contre la maladie, tout en essayant de vivre avec et de protéger la santé des populations.

-J’instruis le gouvernement à déployer un dispositif spécial sur la région de Dakar pour endiguer la pandémie avec des mesures fortes comme l’interdiction des rassemblements publics dans des endroits comme les plages et les lieux de rassemblements de loisirs. Je n’exclus pas des états d’urgence localisés comme à Dakar, si la situation persiste

-Il faut arrêter les cérémonies de levée de corps dans les hôpitaux

-Interdire les cérémonies familiales, ce n’est pas le moment de faire des rassemblements festifs

-Il faut une prise en charge rapide des malades pour réduire les cas graves et la définition d’une stratégie spécifique aux personnes âgées et vulnérables

-J’ai lancé un appel à la jeunesse pour l’observance au quotidien pour le port obligatoire et correcte du masque.

-Renforcer les lits à Fann pour libérer certains centres de traitement

-Il faut décentraliser les tests dans les régions pour une prise en charge efficace des patients

-Il y a une couverture médiatique alarmiste ; je lance un appel à la presse sénégalaise. Il ne sert à rien d’alarmer les populations et de noircir le tableau. La situation du Sénégal n’est guère inconfortable comparée à tout ce qui se fait à travers le monde, pour susciter tout ce tollé.

2- Un acte sordide dans un centre de traitement du Covid-19 : Une jeune malade de Covid-19 a été violée dans un CTE, selon l’Obs. La jeune fille, âgée de 20 ans, a été victime d’un volontaire de la Croix- Rouge qui aurait bien planifié et exécuté son crime.

3-Médina Baye a refusé du monde hier, jour d’inhumation du regretté Khalife Cheikh Ahmed Tidiane Niasse

Des disciples en transe, des larmes aux yeux, des zikr entonnés dans tous les coins de la mosquée ont accompagné le défunt khalife Cheikh Ahmed Tidiane Niass à sa dernière demeure. Le 4e khalife de la Fayda Tijaniya a été inhumé, en fin d’après-midi, à Médina Baye. Une cérémonie funèbre marquée par la présence de nombreuses personnalités et des disciples venus de plusieurs pays étrangers.

Papa Cheikh, comme l’appelaient affectueusement les disciples, est décédé des suites d’une courte maladie dimanche dernier à l’âge de 88 ans. Il avait succédé à Cheikh Ahmad Dame Ibrahima Niass, en 2010

4- Dr Mouhamadou Sow DG de Teranga Pharma : « Si le gouvernement subventionne les masques, nous nous engageons à fournir à l’ensemble des sénégalais des masques d’excellente qualité »

Invité sur le plateau de Soir d’Infos présenté par Arame Touré et Bineta Diallo, le DG de la société pharmaceutique a proposé une solution, pour doter chaque sénégalais de masques chirurgicaux fiables. Selon Dr Sow, si l’Etat enlève la taxe de la Tva sur les masques importés par les pharmaciens, lui et ses collègues pourraient fournir assez de masques de qualité aux sénégalais à un prix accessible à toutes les couches de la population

5-Le colonel Abdourahim Kébé démissionne du parti Rewmi d’Idrissa Seck : C’est à travers un communiqué, rendu public hier, que le colonel Kébé a annoncé son départ de Rewmi

« J’ai décidé de démissionner de ma fonction de Secrétaire national en charge de la défense et de la sécurité au sein de Rewmi et de mettre fin à mon affiliation à ce parti et ce, à compter de ce jour. Je quitte le parti pour des raisons de convenance personnelle. Je remercie le Président Idrissa Seck pour qui mon estime et ma considération restent intactes. Mes pensées affectueuses vont aussi à tous les responsables et militants de Rewmi qui m’ont toujours soutenu.

Mon engagement politique continue pour une opposition forte, cohérente et audible au service exclusif des sénégalais et des sénégalaises », rassure le colonel Kébé

6-Présidentielles : Alassane Ouattara annonce sa candidature, son homologue Alpha Condé investi par son parti

Le président ivoirien a fait, lui-même l’annonce de sa candidature, hier. « Les récents événements tragiques, avec le décès du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, laissent un vide au niveau de l’équipe que j’avais mise en place pour poursuivre et consolider le programme de développement économique et social.

Face à ce cas de force majeure et par devoir citoyen, j’ai décidé de répondre favorablement à l’appel de mes concitoyens me demandant d’être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Cette décision, mûrement réfléchie, est un devoir que j’accepte dans l’intérêt supérieur de la Nation ; afin de continuer de mettre, sans relâche, mon expérience au service de notre pays.

Compte tenu de l’importance que j’accorde à mes engagements et à la parole donnée, cette décision représente un vrai sacrifice pour moi, que j’assume pleinement, par amour pour mon pays ».

Le Président guinéen Alpha Condé a été aussi mandaté, hier, par son parti le RPG pour se présenter à la présidentielle.

Sencafeactu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *