REVUE DE PRESSE DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

À la Une • Guinée Bissau : L’avenue Macky Sall inaugurée hier, lors de la fête de l’indépendance • Tendance baissière de la pandémie : Pour Dr Mamadou Ndiaye, le port obligatoire des masques et l’interdiction des rassemblements notamment à Dakar ont montré leur efficacité • Khadim Ba et Samuel Sarr empêchent la tenue du conseil d’administration de la société africaine de raffinage (SAR)

– Un précèdent dangereux : _Khadim Ba et Samuel Sarr empêchent la tenue du conseil d’administration de la société africaine de raffinage (SAR)_

. Des nervis se sont farouchement opposés à ce que les représentants du vieux Amadou Ba, patron de Locafrique, prennent part à la rencontre, informe Source A. Ce précédent dangereux survient 24h, après que Khadim Ba et ses avocats ont essuyé un revers auprès du tribunal de commerce, qu’ils avaient saisi pour faire reporter la réunion du conseil d’administration de la SAR. La juridiction a déchiré la requête portant le rétablissement des noms de Khadim Ba, Samuel Sarr, Shaik Al Gasam et Momar Sarr comme administrateurs. Finalement, la direction de la SAR a déporté le conseil au ministère de l’énergie.

– Macky Sall à Touba ce week-end :_Une liste de doléances l’attend, le Pastef redoute un rebond de la pandémie si le Chef de l’Etat crée un rassemblement dans la ville sainte_

. Le chef de l’Etat Macky Sall sera l’hôte de la cité religieuse de Touba ce weekend, en prélude à la célébration, le 6 octobre prochain, du grand Magal de Touba. Macky Sall en compagnie de son épouse, va venir perpétuer une tradition qu’il a entamée, depuis son accession au pouvoir. Celle-ci voudrait qu’il vienne des jours avant le magal pour faire son ziar au khalife général des mourides, rappelle dans ses colonnes le quotidien EnQuête, qui pose sur la table du chef de l’Etat, les doléances de la cité religieuse.

. Sur un autre plan, le coordonnateur du Pastef à Touba a exprimé ses inquiétudes, au micro de notre consœur Marema Diop de la Rfm, sur les risques de rassemblement liés à la visite du Président Macky Sall dans la ville sainte.

– Tendance baissière de la pandémie au Sénégal : Dr Mamadou Ndiaye donne les raisons_

. Depuis quelques semaines, le nombre de nouveaux cas positifs au coronavirus a beaucoup baissé. Une bonne nouvelle pour le ministère de la santé qui continue à savourer le succès éclatant faisant du Sénégal le deuxième meilleur pays dans la gestion de la pandémie dans le monde. Pour le directeur de la Prévention, la baisse des contaminations s’explique par les dernières mesures prises après le rebond de la Tabaski. Dr Mamadou Ndiaye donne l’exemple du port obligatoire des masques et l’interdiction des rassemblements notamment à Dakar qui ont montré leur efficacité. D’ailleurs, Dr Didier Raoult a félicité, hier, les autorités sanitaires sénégalaises pour leur gestion exemplaire de la maladie.

– Magal 2020 : Sokhna Aida Diallo interdite de thiants à Touba par le khalife Serigne Mountakha, les dignitaires invités à ne pas toucher aux bœufs de la veuve de Cheikh Béthio Thioune

. Face à la presse locale de Touba, le responsable moral de la dahira Safinatoul Amane, Serigne Modou Lo Ngabou a livré les instructions du khalife général sur la célébration du Magal par les thiants de la veuve de Cheikh Bethio Sokhna Aida.

. «Serigne Mountakha Mbacké n’a pas encore changé de position sur la question qui la concerne. En conséquence de ce qui précède, Il lui est fait interdiction formelle de dérouler des manifestations de quelque nature que ce soit. Les tentes lui sont aussi interdites. Toutefois, comme tout le monde, elle peut célébrer le magal dans cette maison de Cheikh Béthio sans aucun problème. Serigne Mountakha Mbacké aura, ainsi, averti tous ces chefs religieux qui seraient tentés de profiter des largesses de Sokhna Aida, en acceptant ses bœufs »

– Justice : La Chambre d’accusation maintient Rangou et sa copine en prison_

. La Chambre d’accusation de la Cour d’appel a finalement confirmé, ce jeudi, le juge du 8ème cabinet, Mamadou Seck. Elle a rejeté la demande de liberté provisoire sollicitée par Fatoumata Barry dite «Rangou» placée sous mandat de dépôt, depuis le 5 juin dernier, pour diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, proxénétisme et défaut de carnet sanitaire. Sa copine nommée Aïssatou Ndiaye a vu aussi sa demande rejetée, selon nos confrères de Libération.

Dans le cadre de cette affaire, tous les autres mis en cause, dont le gérant du «Ngor Timiss», ont été inculpés sous le régime de la liberté provisoire.

– Actu inter

Violences conjugales : La France lance le bracelet anti-rapprochement_

. Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement propose d’équiper les conjoints ou ex-conjoints de bracelets anti-rapprochement (BAR). Adopté définitivement par le Parlement le 18 décembre 2019 à l’issue du Grenelle contre les violences conjugales, ce dispositif entre en vigueur ce vendredi 25 septembre, selon un décret publié jeudi au Journal officiel. Réclamé depuis des années, ce dispositif permet de géo localiser les hommes coupables de violences et de déclencher un système d’alerte, lorsque ces derniers s’approchent de leur victime (avec France 24).

. Guinée Bissau : L’avenue Macky Sall inaugurée hier, lors de la fête de l’indépendance

Le Président sénégalais était l’un des invités spéciaux de son homologue Bissau guinéen. Hier après le défilé, le président Embalo a procédé à l’inauguration des avenues Macky Sall et Muhammadu Buhari. Connus pour avoir soutenu l’actuel chef de l’Etat bissau-guinéen lors de la présidentielle de novembre et décembre 2019, mais aussi pour leur implication dans la régulation de la crise qui secoue ce pays depuis des mois, ces deux présidents se voient ainsi honorés pour leur engagement. Macky Sall a offert à Bissau une régie complète de télévision pour permettre à ce pays de disposer d’une télé nationale aux normes.

. Usa : Trump ne s’engage pas à transmettre pacifiquement le pouvoir s’il est battu en novembre

Le président américain a refusé mercredi de s’engager à un transfert pacifique du pouvoir en cas de défaite à l’élection du 3 novembre, s’attirant les réactions outrées de son adversaire démocrate et jusque dans son propre camp. « Il va falloir que nous voyions ce qui se passe », a déclaré Donald Trump lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche (RFI et Seneweb)

– Actu Sport

. Iron Gomis, le milieu prometteur d’Amiens, veut rejoindre les lions

D’origine sénégalaise et guinéenne, Iron Gomis est né en France, précisément à Marseille. Âgé de 20 ans, il vient de débuter sa première saison professionnelle avec Amiens SC. Formé au club, le milieu de terrain peut prétendre à une place de titulaire au sein du club pour le long terme. Dans un entretien exclusif avec wiwsport.com, le coéquipier d’Amadou Ciss et Moussa Konaté revient sur son parcours. Iron Gomis confie qu’il reste ouvert à l’équipe nationale du Sénégal concernant sa sélection. Pas encore de contact avec la FSF mais il reste à l’écoute.

. Zlatan Ibrahimovic testé positif au coronavirus

Le club lombard a annoncé jeudi que le géant suédois a été testé positif au Covid-19, informe l’Equipe. L’attaquant est en quarantaine chez lui. Zlatan Ibrahimovic a été placé en quarantaine à son domicile après un test positif au Covid-19, a annoncé l’AC Milan, jeudi. La star suédoise, 38 ans, ne participera pas au match de Ligue Europa contre les Norvégiens de Bodo, ce jeudi soir à San Siro (20h30, 3e tour de qualification).

. Les juges français ne veulent pas (toujours) lâcher Lamine Diack

L’ancien patron de l’athlétisme mondial et ex-membre influent du Comité international olympique (CIO), Lamine Diack, a de nouveau été entendu jeudi par les juges d’instruction dans l’enquête à Paris sur des soupçons d’achat de votes dans l’attribution des Jeux olympiques 2016 et 2020, une semaine après sa condamnation dans l’affaire de corruption sur fond de dopage en Russie, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Sencaféactu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *