REVUE DE PRESSE DU 26 SEPTEMBRE 2020

1 – « Le Joola » : 26 septembre 2002-26 septembre 2020 : 18 ans de traumatismes et de déceptions

Le naufrage du « Joola » est commémoré ce samedi, comme d’habitude, avec la demande non satisafaite des familles de renflouer le bateau et surtout de situer les responsabilités de cette tragédie. D’ailleurs, un livre qui sort en France sur le naufrage risque de faire mal aux autorités. D’après l’éditeur de l’ouvrage, « Les Disparus du Joola » d’Adrien Absolu, est un combat acharné pour découvrir la vérité, une enquête passionnante, documentée et sensible, qui fait de nous les témoins du naufrage du Joola, l’une des plus tragiques catastrophes maritimes de l’histoire ». Pour rappel, en 2002, Macky Sall, alors ministre des Mines qui gérait, à l’époque,  par intérim les transports promettait le renflouement du bateau : « le chef de l’État Abdoulaye Wade a donné des instructions très claires : l’épave du bateau sera remorquée », avait dit l’actuel chef d’État sénégalais dans un article publié le 2 novembre 2002 par le journal Le Soleil.

2 – Toxicité du Covid -Organics malgache : Le Professeur Seydi dément avoir dénigré  l’Artemisia. « Ces mots ne sont pas les miens », a-t-il révélé

Contacté par nos confrères de seneweb, le président du Comité scientifique Covid-19 s’insurge contre ces propos « qui n’ont jamais été prononcés ». « Ces mots ne sont pas les miens. Nous nous sommes contentés de faire un rapport scientifique qui a été remis aux autorités de manière confidentielle il y a bien longtemps », s’exaspère le scientifique. « Remarquez par exemple que cet article parle d’une toxicité de 62% alors que nous avions souligné dans notre rapport que le Covid-Organics n’est pas toxique. Nous ne pouvons pas « jeter à la poubelle » un produit sans l’avoir testé. Ce serait anti scientifique d’agir de la sorte», a ajouté le Pr Seydi en première ligne dans la lutte contre le coronavirus au Sénégal.

3 – La fédération des associations des personnes vivant avec un handicap porte plainte contre Mame Diarra Fam

En conférence de presse, Yatma Fall,  président de la fédération, a annoncé une plainte contre la parlementaire Mame Diarra Fam qui avait accusé le jeune handicapé Lamine Thiam. La députée avait, la semaine dernière, ému l’opinion après l’annonce de sa présumée agression à Guinaw Rail. Les associations des handicapés, après avoir démenti ces accusations, ont porté plainte contre la députée pour dénonciation calomnieuse.

4 – Distribution des 5 millions de masques : Serigne Mountakha Mbacké confie la distribution à la vaillante communauté des Baye Fall

Les talibés de Serigne Fallou Fall vont investir les coins et recoins de Touba pour distribuer les 5 millions de masques que la communauté mouride s’est engagée à mettre à la disposition du khalife général. L’annonce de la décision du khalife a été faite, lors de sa rencontre avec Serigne Fallou Fall et la communauté Baye Fall par le porte-parole des mourides, Serigne Bassirou Abdou Khadre. Ce dernier a informé que pour le Magal, le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, a confié la distribution des masques dans la ville sainte à la communauté Baye Fall.

5 – Accusations contre les catholiques : Un Imam jugé 

Le palais de Justice de Dakar a refusé du monde, jeudi dernier. En effet, lors d’une conférence religieuse qu’il animait à Gorée, en 2018, l’imam Galadio Ka a tenu des propos jugés offensants par un groupe de chrétiens.

«On dit qu’il y a 95 % de musulmans au Sénégal. C’est donc 5 % de cette population qui a réussi à légaliser l’alcool, l’adultère, l’homosexualité, l’usure, la danse…». Tels sont les propos du religieux qui ont suscité l’ire du Collectif des veilleurs chrétiens sénégalais. Après avoir recueilli plus de 2 000 signatures à travers les réseaux sociaux, l’organisation a décidé de porter plainte.

Les deux parties ont été, par conséquent, convoquées au tribunal, ce jeudi. Mais l’audience est renvoyée au 12 novembre prochain.

6 – Actu Inter

Fanta Sacko, mère de Sidiki Diabaté, a été arrêtée ce vendredi pour complicité, dans l’affaire qui oppose l’artiste malien à son ex-compagne Mamassita. La mère de Sidiki Diabaté serait, selon les informations de notre consœur Maria Diop, non seulement complice par rapport à la violence conjugale dont serait victime Mamassita, mais c’était elle aussi qui l’accompagnait lors de ses nombreux avortements. La jeune fille déclare en avoir subi 15 sans son consentement. Sidiki Diabaté est aussi visé pour détention de chanvre indien. Ce, en plus des délits de coups et blessures aggravés, séquestration et attentat à la pudeur.

Belgique : Meurtre du sénégalais Mbaye Wade, les meurtriers arrêtés

L’enquête sur la mort de Mbaye Wade vient de connaître une avancée plus que significative avec l’arrestation, vendredi tôt le matin, de deux personnes lourdement suspectées d’être les meurtriers de Mbaye Wade. Selon, les premiers éléments de l’enquête, les deux hommes seraient des homophobes accomplis et auraient potentiellement prémédité l’agression. Pour rappel, le 18 septembre au matin, en rentrant chez lui, rue Ambiorix à Liège, l’avocat et conseiller communal liégeois Pascal Rodeyns a découvert le corps sans vie de son compagnon de longue date, Mbaye Wade, huissier à la province de Liège. L’homme gisait au bord d’un lit situé au deuxième étage de l’habitation, rappelle Libération.

Le Président de la transition au Mali, Bah Ndaw, a prêté serment aujourd’hui en présence d’Umaro Sissoco Embalo, des responsables de la Cedeao et de plusieurs autorités.

«Le Mali m’a tout donné. Je suis heureux d’être son esclave soumis, prêt à tout pour qu’il renoue avec la pleine légalité constitutionnelle, avec des autorités élues, des représentants légitimes. Je n’ai pas d’autre mission. Je n’ai pas d’autre prétention. Ma plus grande satisfaction résidera dans la passation de témoin au futur président de la République élu, élu proprement et élu indiscutablement. Pour cela, il nous faudra sans délai mener une réflexion profonde sur les tares de nos processus électoraux et ce, à l’effet de nous doter de bons textes, de bonnes pratiques, de solides contre-pouvoirs, car ce sont ceux-là, la force de toute démocratie », a assuré le nouvel homme fort du Mali.

7 – Actu Sport

Edouard Mendy ne démarre pas avec les Blues ce week end

 Frank Lampard a confirmé qu’Edouard Mendy ne sera pas présent lors du match face aux Baggies  ce week end: « Commencer demain ne se fera pas », a déclaré le manager des Blues. « Il a eu une longue semaine où il n’était pas vraiment entraîné. C’est un revirement trop serré pour le mettre en lice pour commencer le match », rapporte wiwsport.

Messi ne décolère pas après le licenciement de Luis Suarez par le Barça et le fait savoir : « Tu ne mérites pas d’être licencié de la sorte pour ce que tu  es : l’un des joueurs les plus importants de l’histoire du club, réalisant des choses importantes à la fois en groupe et individuellement. Et ne pas se faire virer comme ils l’ont fait. Mais la vérité est qu’à ce stade, rien ne me surprend », s’emporte Messi conforté par Neymar qui ne comprend pas lui aussi le départ de Suarez : «C’est incroyable comment ils font les choses là-bas (au Barça) », s’interroge le brésilien ancien du Barça.

Sencaféactu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *