SUPPOSÉ TAUX ÉLEVÉ DE CHÔMAGE AU SENEGAL : Le DG Elh Malick Mbaye apporte des éclairages

Infosdakar- Face à la presse ce matin, Elh Malick Mbaye Directeur Général de l’Agence Nationale de la Maison ( ANAMO) a ténu à revenir sur le classement qui est donné au Sénégal comme le 3e pays où il y a plus de chômeur.

« Nous ne sommes pas venus apporter un démenti. Je ne polémique. C’est n’est pas la première fois que des organes de presse dans le monde traitent d’informations de manière avec de bonne foi sur la base de documents malheureusement qui sont faux. En 2006, cela est arrivé au journal New York Times », a fait savoir M Mbaye.En effet, il a été dit que le Sénégal est la 3e pays où on compte le plus grand nombre de chômeur avec un taux de 48%. « Je voudrais juste vous donnés la bonne information. En 2010, le seul classement crédible trouvé dans le site ILOSTAT du BIT classant les pays le plus touchés par le chômage s’établit comme suit » dira-t-il.

1er. Malawi : 28.7% de chômage en 2019
2ème. Afrique du Sud : 28.5% de chômage en 2019
3ème. Kosovo : 25.6% de chômage en 2019
4ème. Palestine territoire occupé : 25.3% de chômage en 2019.
Selon lui, l’Agence nationale la Statistique et de la Démographie (ANSD), institution faîtière et très crédible, travaillant sur une base améliorée de la définition du BIT donne un taux de chômage de 16.9% au dernier trimestre de 2019. Macky SALL, Président de la République du Sénégal a fait des efforts en matière de financement de la formation, de la promotion de l’auto-emploi, la réorganisation des organes de l’Etat pour une meilleure synergie d’actions et une optimisation des ressources. L’administration travaille discrètement à la promotion de l’Emploi des jeunes au Sénégal. « Je vais vous donner quelques chiffres : La réhabilitation de 15 maisons de l’outil dont 10 fonctionnelles, l’accompagnement de 15 000 jeunes à l’insertion par le biais de la formation et la mise à disposition d’outils, la mise en place d’une unité moderne de formation et de prestations de service en mécatronique et en peinture à Mbour, la formation de 205 professionnels en mécatronique automobile, 3FPT et 36000 jeunes ont reçu des bons de formation en 2019 »,a informé M.Mbaye.

« L’État du Sénégal a pleinement joué sa partition en mettant en place un cadre favorable de formation et d’accompagnement à l’insertion des jeunes. Il faut juste une meilleure communication des actions d’entreprises pour une bonne orientation des candidats à la formation et à l’emploi, mais surtout pour informer les populations des actions d’entreprises par ceux qui ont reçu leur mandat et qui doivent leur rendre compte »,a conclu Elh Malick Mbaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *