FILIÈRE ARACHIDE : Les acteurs réclament la tenue des assises

FILIÈRE ARACHIDE : Les acteurs réclament la tenue des assises

« La campagne de commercialisation de l’arachide, enjeux et défis dans un contexte de Covid-19 : la parole aux acteurs ». C’est le thème d’un panel de haut niveau organisé par l’Initiative Prospective Agricole et Rural (Ipar) , en collaboration avec le du Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR).

Cette rencontre qui a été présidée par Moussa Mbaye, Directeur de cabinet du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural a regroupé, selon un communiqué parvenu à la rédaction, plus de 300 participants sur la plateforme zoom et les réseaux sociaux.

D’après la source, les acteurs de la filière arachide ont recommandé fortement la tenue des assises de l’arachide, la mise en place d’un observatoire indépendant de l’arachide et le retour à la pratique du Pool bancaire pour financer la filière.

Ainsi quelques messages clés ont traduit la quintessence des débats. Il s’agit de la gouvernance de la filière arachide. Sur ce, les acteurs ont souhaité une réorganisation de l’interprofession et un besoin urgent en réforme .

Concernant la productivité , ces derniers ont fait savoir que les rendements de l’arachide sont faibles ce qui justifie l’attention particulière portée sur la fixation du prix au producteur.

Pour ce qui des textes régissant la filière, une révision de la réglementation en conformité avec l’environnement actuel s’impose.

Quant aux statistiques agricoles, un consensus autour des statistiques agricoles est nécessaire pour guider les politiques publiques et la prise de décisions .

« L’objectif de la rencontre était d’offrir un cadre d’échanges aux différents acteurs de la filière arachide sur les mesures relatives à la campagne de commercialisation , l’état de la mise en œuvre de la campagne et les recommandations et perspectives de la filière dans le contexte de la Covid-19, du PAP2A et du démarrage futur de l’agropole centre dont l’arachide est l’une des filières prioritaires », lit-on .

En effet , les communications ont été assurées par Louis Michel Cissé (Coordonnateur achat graine de la SONACOS SA), Ousmane Ndiaye (Directeur Général de ASPRODEB), Nicolas Brugvin (Directeur Général de la COPEOL), Habib Thiam (Président de COPEGA) et Malick Ndiaye (Directeur Générale de La Banque Agricole), avec la modération du Dr Ibrahima Hathie.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *