PROCEDURE DE DESTITUTION: Donald Trump mis en accusation par le Congrès pour la deuxième fois

PROCEDURE DE DESTITUTION: Donald Trump mis en accusation par le Congrès pour la deuxième fois

Une majorité d’élus de la Chambre des représentants a voté ce mercredi 13 janvier la mise en accusation formelle de Donald Trump pour avoir incité aux violences du Capitole, ouvrant la voie à un deuxième procès historique du président des Etats-Unis. 

En même temps qu’il s’apprête à quitter la Maison Blanche, Donald Trump entre dans l’histoire par une porte peu glorieuse. Il devient le premier président des États-Unis à être mis en accusation une deuxième fois par le Congrès.

Plus d’un an après l’affaire ukrainienne, le milliardaire républicain de 74 ans, qui cédera la place à Joe Biden le 20 janvier, est accusé d’avoir encouragé l’assaut de ses partisans contre le Capitole qui a fait cinq morts et ébranlé la démocratie américaine. 

Il fallait 217 voix pour que l’acte d’inculpation le visant soit adopté par la Chambre des représentants. Le seuil a été atteint et même dépassé. L’ensemble des démocrates et dix républicains de la chambre basse ont voté en faveur de l’impeachment. Au total, l’acte d’accusation a obtenu 232 voix contre 197.

RFI

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *