LIGUE DES CHAMPIONS : L’inévitable Håland donne une option à Dortmund !

LIGUE DES CHAMPIONS : L’inévitable Håland donne une option à Dortmund !

Double buteur et passeur décisif, Erling Håland a permis au Borussia Dortmund de s’imposer à Séville (2-3) ce mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Mais les Allemands peuvent regretter le but concédé dans les dernières minutes de la partie.

Prometteur sur le papier, ce 8e de finale aller de la Ligue des Champions a tenu ses promesses sur le terrain. Le FC Séville et le Borussia Dortmund ont été les acteurs d’une belle opposition. Et ce sont les Allemands qui en sont sortis vainqueurs ! Comme on pouvait s’y attendre, ces deux équipes portées vers l’avant nous offraient un beau spectacle dès l’entame. La surprise venait plutôt de la domination de l’actuel 6e de Bundesliga, dont le pressing haut empêchait Séville de sortir.

Suso contre le cours du jeu

C’est donc contre le cours du jeu que l’Espagnol Suso (1-0, 7e) ouvrait le score sur la première occasion de la partie ! Pas de quoi refroidir les Allemands, certes en difficulté depuis quelques semaines, mais très séduisants ce mercredi. On n’était donc pas du tout surpris par l’égalisation de Dahoud (1-1, 19e) sur une magnifique frappe dans la lucarne, après un excellent travail du passeur Håland ! Ce même avant-centre norvégien que l’on retrouvait cette fois à la conclusion d’une superbe attaque rapide (1-2, 27e), marquée par un une-deux avec l’intenable Sancho. Autant dire que l’on ne s’attendait pas à voir les Andalous menés après leurs 9 victoires consécutives toutes compétitions confondues. C’était pourtant mérité tant le Borussia maîtrisait son sujet, d’où le nouveau but du tueur Håland (1-3, 43e) en contre juste avant la pause ! Dortmund et son buteur avaient déjà frappé fort.
Dortmund pourrait le regretter…

Du coup, les visiteurs se contentaient de gérer leur avantage lors d’une deuxième période dominée par les Espagnols. On parle d’une domination plutôt stérile compte tenu de l’absence d’occasion. Mais à force de gérer, Dortmund concédait la réduction du score de l’entrant De Jong (2-3 84e), laissé seul par Emre Can sur un coup de pied arrêté. Séville s’offrait donc une fin de match folle avec l’espoir d’égaliser. Mais leur retour était trop tardif et le Borussia conservait son but d’avance avant le match retour en Allemagne le 9 mars.
La note du match : 7/10
L’affiche était prometteuse et ce match aller a largement répondu aux attentes en première période ! Les deux équipes nous ont offert un beau spectacle avec une qualité technique de haut niveau. Dommage, le rythme est retombé après la pause étant donné que Dortmund a géré le résultat.

Les buts :

  • Servi devant la surface, Suso élimine facilement Sancho d’une feinte de frappe. L’ailier espagnol tente alors sa chance du droit, son mauvais pied, et voit sa tentative touchée par le malheureux Hummels qui prend son gardien Hitz à contre-pied (1-0, 7e).
  • Après une touche côté droit, Håland se défait de Rakitic et d’Escudero pour servir Dahoud aux 20 mètres. Le milieu du Borussia feinte Fernando, se remet sur son pied droit et décoche une superbe frappe dans la lucarne opposée ! (1-1, 19e) – Sur une phase de contre, Håland accélère balle au pied, prend de vitesse Fernando et Jordan puis sollicite un une-deux avec Sanco. L’Anglais lui remet d’un piqué dans sa course et l’attaquant de Dortmund se jette pour tromper Bounou (1-2, 27e).
  • Après une récupération haute de Reus dans les pieds de Papu Gomez, l’international allemand fixe la défense espagnole et décale Håland dans la surface côté droit. Le Norvégien, plein de sang-froid et sans contrôle, ouvre son pied pour ajuster Bounou (1-3, 43e).
  • Sur un coup franc indirect côté gauche, le droitier Oscar Rodriguez envoie un long ballon au deuxième poteau. Lâché par Emre Can, De Jong se jette et croise sa reprise à bout portant (2-3, 84e).
    Source: Maxifoot
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *