Me Aïssata Tall Sall sur les liaisons entre terrorisme et migrations : « Ces deux préoccupations sont fondamentalement liées »

Me Aïssata Tall Sall sur les liaisons entre terrorisme et migrations : « Ces deux préoccupations sont fondamentalement liées »

Les migrations et le terrorisme deviennent de plus en plus liés, selon Aïssata Tall Sall, ministre des Affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur qui a évoqué les tentations pouvant pousser les migrants à être instrumentalisés ou influencés par les recruteurs terroristes.
La ministre des Affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, Aïssata Tall Sall, qui présidait la cérémonie d’ouverture de la sixième édition du Forum panafricain sur les migrations (FOPOM) ouverte à Dakar samedi a expliqué les liens fondamentaux qui peuvent exister entre les migrations et le terrorisme. Pour elle, la complexité de ce phénomène de violence est souvent évoqué dans certaines sphères de la migration et pouvant être un facteur qui peut détourner les migrants. En réalité de nombreux migrants ont fait face à cette réalité, d’autres ont été influencés voire instrumentalisés par des mouvements terroristes au cours de leur parcours migratoire. C’est donc dire que ces deux préoccupations sont fondamentalement liées », a soutenu l’avocate. « C’est là tout l’enjeu de travailler à une meilleure gouvernance du travail », a-t-elle déclaré. Cette édition 2021 du FOPOM a eu pour thème : « Renforcer la gouvernance de la migration de la main d’oeuvre en Afrique dans un contexte de crise pour accélérer le développement socio-économique et l’intégration continentale» . Dans son discours, l’avocate et ancienne militante socialiste a suggéré à tous ceux qui s’intéressent à ce phénomène de la migration de changer de méthode. Pour elle, elles ne doivent pas être empêchées, mais les mieux gérer, car, citant le défunt Secrétaire général de l’Organisation des nations unies, Koffi Annan qui disait que « tant qu’il y aura des Nations, il y aura des migrations » que ce phénomène va toujours continuer, parce faisant partie de nos vies. Aïssata Tall Sall appelle les experts cherchant à lutter contre les migrations de réguler ce phénomène pour éviter les raccourcis et la stigmatisation du travailleur migrant considéré surtout en temps de crise comme la source des malheurs des pays d’accueil.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *