REVUE DE PRESSE DU 17 SEPTEMBRE 2021

REVUE DE PRESSE DU 17 SEPTEMBRE 2021

1- Bonne nouvelle : L’usine pharmaceutique Médis va rouvrir ses portes en fin septembre

La souveraineté pharmaceutique est devenue un enjeu vital pour tous les pays. Après avoir promis de relancer l’industrie pharmaceutique, l’Etat vient de poser un acte fort en injectant plus de 5 milliards pour relancer la production de médicaments. Avec cet apport financier, l’Etat du Sénégal prend une bonne partie du capital de Medis. Ainsi, l’usine va produire 50% des médicaments consommés au Sénégal. Les travailleurs, dans la dèche depuis plusieurs mois, retrouvent l’espoir, informe le Soleil.

2- Hausse des prix des denrées : Leur manifestation interdite, Nio lank vers un vendredi d’affrontements

Le préfet de Dakar Mor Talla Tine a encore sorti un arrêté portant interdiction de la marche de Noo Lank. Dans article premier, il est mentionné: «Est interdite la marche projetée, le vendredi 17 septembre de 14 heures à 19 heures sur l’itinéraire Place de la Nation-Rond point Rts par El Hadji Mar Diagne, Souleymane Diouckou et Daouda Togola au nom du collectif Noo Lank ».

De plus, les mêmes motifs y sont énoncés à savoir les menaces de troubles à l’ordre public et l’entrave à la libre circulation des personnes et des biens. L’autorité a également averti que le Commissaire central est chargé de l’exécution du présent arrêté, selon notre consoeur Awa Faye.

Une décision que les initiateurs de la manifestation contre la vie chère au Sénégal comptent fouler au pied. «Les préfets de Tivaouane et de Dakar viennent d’interdire nos deux manifestations contre la vie chère qui doivent avoir lieu demain vendredi 17 septembre. Nous 9 organisations dénonçons cette dictature debout du président Macky Sall qui a fait l’option liberticide d’interdire aux sénégalais de crier leur souffrance résultant de la vie chère comme Loyer cher, denrées de première nécessité chères, factures d’eau, d’électricité et de téléphone chères… », ont-ils indiqué.

3- Les graves révélations de Sonko : « Ce que Serigne Bassirou Gueye a dit à Kilifeu avant les événements de mars »

Venu apporter son soutien au mouvement Y’En A Marre ce jeudi dans une rencontre avec la presse, le leader du parti Pastef Les Patriotes n’a pas manqué de tirer sur le procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye. Ce, en faisant de graves révélations sur le contenu d’une discussion que Kilifeu a eue avec le chef du parquet avant les événements de mars 2021.

« Je vais faire une révélation aujourd’hui sur Kilifeu. Depuis le 8 février (date des échauffourées au domicile de Sonko entre militants de Pastef et forces de l’ordre), jusqu’au 3 mars (jour de l’arrestation de Sonko), il ne s’est pas passé deux jours successifs sans que Kilifeu ne vienne chez moi pour discuter et me témoigner sa solidarité. C’est pendant ces discussions là qu’il m’a fait une révélation de taille. »

Il m’a dit : « Grand tu sais que le procureur Serigne Bassirou Gueye m’a dit l’autre jour quand il m’a convoqué à son bureau ? ».

Je lui ai répondu quoi donc ? Il a raconté ceci : « Serigne Bassirou Gueye m’a dit : mais pourquoi vous soutenez Ousmane Sonko ? Ça va vous créer des problèmes. J’ai un certificat médical qui prouve qu’il est coupable et il va pourrir en prison. Je lui ai répondu : mais Monsieur le procureur, tout le monde a un certificat médical. Nous sommes là pour défendre les droits d’une personne au nom de la démocratie », a raconté Ousmane Sonko. (Avec Pressafrik)

4- Diass : Retour de parquet pour les 23 personnes interpellées dont une femme en état de grossesse

Les 23 personnes arrêtées, hier à Diass, qui ont été présentées au procureur, ont bénéficié d’un retour de parquet.

Elles feront face une nouvelle fois au procureur, ce vendredi.En effet, au cours des échauffourées entre la population et les forces de l’ordre, 23 personnes dont deux filles ont été interpellées. L’une d’elles est en état de grossesse et elle a été évacuée hier au district sanitaire de Popenguine.

Pour rappel, les populations sont sorties, hier, dans les rues pour dénoncer l’accaparement de leurs terres par l’Etat du Sénégal. Il s’agit de 31 hectares qui sont attribués à des promoteurs privés, parmi lesquels l’Apix informe seneweb.

5- ENA : La Cour Suprême suspend le concours d’entrée prévu demain

Le concours d’entrée à la prestigieuse Ecole nationale d’administration (Ena), qui forme l’etite administrative du Sénégal, a été suspendu par la haute juridiction. Selon Le Quotidien qui donne l’info ce vendredi, une vingtaine de candidats-fonctionnaires avaient saisi la justice pour protester contre leur exclusion du concours. Les épreuves qui étaient prévues demain n’auront donc pas lieu. Une première!

6- Actu internationale

• Situation en Guinée : la Conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO exige la tenue dans un délai de six mois, des élections présidentielles et législatives

A l’issue de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est réunie, en Session, les Etats membres ont réitéré leur ferme condamnation du coup du 5 septembre 2021 et réaffirment leur exigence pour la libération immédiate et sans condition du Président Alpha Condé.

Après examen du Rapport et délibérations, la Conférence a décidé du maintien de la suspension de la Guinée de toutes les instances de la CEDEAO jusqu’à la restauration de l’ordre constitutionnel. Elle a aussi exigé la tenue, dans un délai de six (6) mois, des élections présidentielle et législatives pour la restauration de l’ordre constitutionnel en République de Guinée ; mais aussi la mise en œuvre des sanctions ciblées conformément aux protocoles de la CEDEAO, impliquant l’interdiction de voyage des membres du CNRD ainsi que des membres de leur famille et le gel de leurs avoirs financiers ; l’appui de l’Union Africaine, de l’Union européenne, des Nations Unies, et des partenaires multilatéraux et bilatéraux pour la mise en œuvre desdites sanctions mais aussi de l’interdiction aux membres du CNRD d’être candidats à l’élection présidentielle. (Avec Dakaractu)

• États-Unis : Un juge ordonne de suspendre le refoulement des familles de migrants

Un juge fédéral a ordonné jeudi 16 septembre au gouvernement américain de suspendre le refoulement immédiat des familles de migrants interpellées à la frontière sous couvert de lutte contre le Covid-19.

Le magistrat Emmet Sullivan, qui a donné 14 jours aux autorités pour se plier à sa décision, a estimé qu’il existait suffisamment de mesures alternatives pour limiter la propagation du virus. « Considérant la grande disponibilité des tests, des vaccins et d’autres mesures sanitaires, la Cour n’est pas convaincue que la transmission du Covid-19 lors des procédures à la frontière ne puisse pas être contenue », a-t-il écrit dans son arrêt long d’une cinquantaine de pages. (Avec Senenews)

• Transparence dans la distribution des vaccins : « Il faut partager les détails sur les livraisons mensuelles », (Oms)

La 4e réunion du Groupe de travail des dirigeants multilatéraux sur la mise à l’échelle des outils Covid-19, s’est tenue ce 16 septembre 2021. Une occasion pour le Groupe de travail d’insister sur la transparence dans la distribution des vaccins.

« Les fabricants de vaccins doivent partager les détails sur les calendriers de livraisons mensuels pour toutes les expéditions de vaccins, en particulier pour Covax et Avat ». Dans ses remarques, l’Oms a souligné son appel à un moratoire sur les doses de rappel jusqu’à la fin de 2021, à l’exception des personnes immunodéprimées, afin d’aider à optimiser l’approvisionnement des pays à faible revenu. « Il faut éliminer les restrictions et interdictions à l’exportation », note le communiqué. (Avec Seneweb)

7- Actu sports

• FIFA : Les supporters seraient favorables à une Coupe du monde tous les deux ans…

Une enquête commandée par la FIFA à deux instituts de sondage indépendants révèle qu’une « majorité » de supporters « veulent voir la Coupe du monde plus fréquemment ».

Si le projet de Coupe du monde tous les deux ans pilotés par Arsène Wenger suscite bon nombre de réactions hostiles, notamment de la part des groupes de supporters, la FIFA continue d’y croire et de le défendre, coûte que coûte. Avec l’aide de ses ambassadeurs (Ronaldo, Cahill, Schmeichel…

• Europa League : Naples de Kalidou Koulibaly arrache le nul face à Leicester

En visite au King Power Stadium, Naples n’est pas passé loin de la soirée cauchemar du jeudi soir, mais s’est arraché pour engranger un point face à Leicester (2-2).

Menés de deux buts après une heure de jeu ratée, les partenaires de Kalidou Koulibaly ont su bien réagir dans les dernières minutes pour arracher le point du match nul (2-2) lors de cette première journée de Ligue Europa. Victor Osimhen d’un doublé (69e ; 87e) a répondu à Ayoze Pérez (9e) et Harvey Barnes (64e).

Grâce à ce résultat obtenu à l’arrachée, la formation de Luciano Spalletti est deuxième au classement derrière le Legia Varsovie, qui s’est imposé face au Spartak Moscou (1-0). (Avec Wiwsport)

• Ligue Europa : Krépin Diatta et Monaco retrouvent le sourire face au Sturm Graz

Pour la première journée de Ligue Europa, l’AS Monaco et Krépin Diatta sont bien entrés dans le coup en dominant le Sturm Graz, ce jeudi soir (1-0).

Un but et c’est tout. Grâce à l’unique réalisation de Krépin Diatta, l’AS Monaco a réussi à s’imposer aux dépens du Club autrichien de Sturm Graz 1-0), jeudi sur son terrain de Louis II en match de la première journée d’Europa League. Le Club de La Principauté renoue ainsi avec la victoire qu’il a très peu goutée cette saison. Avec Wiwsport)

Sencaféactu

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *