LUTTE CONTRE L’INSECURITE ROUTIERE: Abdourahmane Camara liste les projets et efforts de l’Etat

LUTTE CONTRE L’INSECURITE ROUTIERE: Abdourahmane Camara liste les projets et efforts de l’Etat

Le Directeur des routes, Abdourahmane Camara est revenu, samedi sur les efforts faits par l’Etat a du Sénégal et les projets en cours dans le but de sécuriser les routes. « L’Etat a fait énormément d’efforts en matière d’infrastructures pour mettre à niveau le réseau routier.  On peut quitter Dakar et aller partout dans le pays en roulant sur une bonne route, c’est un résultat palpable atteint grâce à l’implication notable du président de la République. Cela se poursuit, malgré ces efforts consentis, nous avons encore un taux d’accessibilité encore très faible dans certaines localités, mais aussi la densité routière reste encore faible. Pour le Directeur des routes, ces efforts ont permis au Sénégal d’avoir l’un des meilleurs réseaux routiers d’Afrique, ajoutant que le Sénégal fait partie des dix pays ayant le meilleur réseau routier d’Afrique »,a décoléré le directeur des routes . En faisant cela, il souligne que le gouvernement contribue à la lutte contre l’insécurité routière et lutter contre les accidents. Au-delà de cela, le Sénégal travaille à former l’entretien routier avec le FERA qui, selon lui à un statut spécial lui permettant de trouver des ressources nécessaires pour le financement nécessaire à l’entretien routier. ‘’Ce sont des facteurs importants qui vont nous permettre d’avoir un réseau routier correct je veux aussi parler de la charge à l’essieu », a déclaré Camara. Il a évoqué le problème lié au contrôle des camions lourdement chargés ne répondant à la norme, parce l’infrastructure routière est conçue suivant une règle qui vient en contribution de l’usager de la route. C’est pourquoi il a parlé de la vitesse de référence et les rayons de courbure sont des éléments sont normés pour éviter que celui qui conduit sur la route ne sorte de son chemin. Pour Abdourahmane Camara, ce sont des éléments qui sont adoptés pour permettre de rendre encore la route plus sûre. Des efforts aussi sont faits sur le renouvellement du parc automobile, tout cela pour concourir à renforcer la sécurité sur nos routes avec l’arrivée des bus Tata en remplacement des cars rapides. « Je peux aussi citer tous les projets capacitaires notamment le BRT et le TER qui viendront limiter l’utilisation des voitures particulières. Il y a aussi la réduction des points de conflit toujours dans le but de contribuer à la lutte contre l’insécurité routière », a-t-il soutenu. Camara n’a pas manqué d’évoquer les comportements sur les routes, c’est là, d’après lui qu’il faut mettre le doigt. Il estime que 80% des accidents et au-delà sont liés au comportement de tous, c’est-à-dire du piéton au chauffeur, en passant par ceux qui occupent de manière anarchique le bord e la route.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *