Awa Sarr, présidente de l’association LASER International sur les accidents de la route  : « Au moins 600 morts par an au Sénégal »,

Awa Sarr, présidente de l’association LASER International sur les accidents de la route : « Au moins 600 morts par an au Sénégal »,

« Nous organisons cette journée pour se souvenir des gens qui sont partis par accident de la route, mais aussi apporter le soutien nécessaire et saisir tous les acteurs pour que les victimes puissent bénéficier du soutien, autant du ministère de la santé et des transports pour pouvoir continuer leur vie devenue difficile pour eux. C’est 1.35 million de personnes au monde qui perdent la vie par accident. Les chiffres au Sénégal aussi prennent cette tendance puise que ce sont les pays en développement qui subissent le plus lourd tribut de accidents de la route. Nous sommes dans une tendance de 600 par an, l’année dernière nous avons eu à dénombré 845 décès ». C’est ce qu’a déclaré Awa Sarr, présidente de l’association LASER International et de l’Association francophone pour la sécurité routière. A cette occasion, poursuit-elle : « Nous saluons les actions posées par le gouvernement en termes de données, parce que c’est quand on a des statistiques fiables qu’on peut prendre les mesures adéquates. Dans ce sens, nous avons fait un plaidoyer que nous avons entamé depuis plusieurs années et qui a été finalement entendu, à savoir l’adoption, sur proposition du ministre des transports une loi consistant à demander aux conducteurs de rouler à 30km/h devant toutes les écoles du Sénégal et les lieux de vie, c’est-à-dire les Eglises, les marchés, les mosquées et autres ».  A l’en croire, c’est une avancée majeure, car il est prouvé par les l’OMS et celles du ministère de la santé qui disent que réduire les vitesses permet de diminuer la gravité des accidents et du nombre de morts.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *