REVUE DE PRESSE DU 13 SEPTEMBRE 2018

Affaire Wade-Madické,  la fraude sur l’huile et le sucre, les employés de PCCI, licenciement  de Djilobodji,  sont entre autres les sujets marquants  de l’actualité du jour.

 

– Wade-Madické : L’ancien  président de la  république, Me Abdoulaye Wade   »rétropédale  »après sa violente sortie contre Madické Niang et la réponse de ce dernier.  Il a écrit une  lettre  pour demander  pardon  à   Me Niang.

–  Fraude de  l’huile et du  sucre: La fraude sur l’huile et le sucre importés menace gravement l’économie nationale et si on n’y prend garde des entreprises comme la compagnie sucrière sénégalaise et la Sonacos risquent de disparaître a alerté Oumar Diallo DG, de la douane. Pour lui, la fraude est devenue une menace réelle pour notre pays.
-Successeur de Khalifa Sall : le PS annonce qu’il n’a pas de candidat désigné pour remplacer Khalifa Sall à la tête de la mairie de Dakar.
– Affaire Ousseynou Diop : La mère de l’étudiant emprisonné depuis 4 ans pour apologie de terrorisme demande l’indulgence du Chef de l’Etat  pour  le libérer.  Ce  dernier  avait posté une phrase malencontreuse sur l’affaire Charlie Hebdo.
-Agonie en silence : Les employés de PCCI fleuron de l’économie numérique sont à leur huitième mois sans salaire. PCCI était juste là le plus grand pourvoyeur d’emplois pour les jeunes, mais aujourd’hui c’est la descente aux enfers. Les centaines d’employés n’en peuvent plus.
– Rapatriement des émigrés : le directeur des sénégalais de l’extérieur a annoncé que le Sénégal veut rapatrier les 500000 de jeunes émigrés en situation irrégulière en Europe et aux Amériques. L’annonce de Sory Kaba  a mis les jeunes dans tous leurs états.

-Football/Angleterre : Dans un communiqué, Sunderland a annoncé ce mercredi 12 septembre avoir débuté une procédure de licenciement à l’encontre de Papy Djilobodji. L’ancien défenseur nantais ne s’était plus rendu sur place depuis 72 jours et a échoué les tests physiques une fois de retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *