REVUE DE PRESSE DU 26 DÉCEMBRE 2018

Le destin tragique d’une matrone à Kédougou, dernier délai pour le dépôt des candidatures pour  la  présidentielle, la mairie de Dakar dans la dèche sont entre autres  les sujets  marquants de l’actualité.

1-Dépôt des candidatures et des parrainages : ce 26 décembre est le dernier délai pour les prétendants à la présidence pour déposer au Conseil constitutionnel leurs dossiers. De 148, les candidats à la candidature ne sont plus qu’une vingtaine à cause du filtre du parrainage.
2-La baisse annoncée des tarifs du péage dénoncée, la publication du contrat entre l’Etat et Eiffage exigée : Maître Massokhna Kane président de SOS consommateurs et le Collectif des usagers de l’autoroute dénoncent la supposée baisse du péage et demandent la publication du nouveau contrat d’Eiffage .
3-L’acte innommable sur la matrone au poste de santé de Dalaba à Kédougou : K. D morte dans un accident le week end dernier a été violée à la morgue. La police a arrêté le brancardier qui détenait les clés de la morgue pour nécrophilie
4-Justice : le syndicat Sytjust décrète la grève totale à partir de demain. Les travailleurs de la justice repartent en grève et les citoyens vont galérer pour disposer de papiers administratifs à partir de jeudi.
5-La mairie de Dakar dans la dèche : L’aveu est de Mme Soham Wardini maire et remplaçant de Khalifa Sall. Elle confirme l’absence de trésorerie pour financer les activités traditionnelles de fin d’année de la capitale ; seuls les salaires sont payés en ce moment, a-t-elle révélé.
6-Touba: Le khalife général Serigne Mountakha Mbacké entre dans une retraite spirituelle jusqu’au 19 janvier dans un endroit tenu secret, loin des siens et arrête toutes les activités. 
7-Faux mariage de Sadio Mané, le coupable démasqué : Il répond au nom d’Aliou Mané. Selon e-média, il s’est constitué de faux papiers de la FIFA et d’agent pour tromper les Tunisiens et Sadio Mané. Démasqué par la police tunisienne, il a été arrêté avant d’être relâché.

Sencafeactu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *