KEDOUGOU: Le budget annuel du conseil départemental voté à coût de centaines de millions

Le conseil départemental de Kédougou s’est réunit ce jeudi 24 janvier 2019 pour examiner le compte administratif et voter le budget de l’année d’un montant de 306.046.800 francs.  

Après avoir clôt le débat autour du sujet, le président s’est retiré de la salle et les conseillers ont examinés le compte administratif à l’unanimité .

Le compte administratif est un document par lequel l’organe exécutif rend compte à l’organe délibérant  de l’exécution des recettes et des dépenses à la gestion close. Deux documents matérialisent   la clôture de la gestion financière de la collectivité locale.

Il s’agit du compte administratif présenté par l’organe exécutif et le compte de gestion du receveur, conformément à l’article 259 du code général de la collectivité locale.

Un montant de 216.000.000 frs  obtenu de l’état contrairement au montant de 357.000.000 de nos francs voté et approuvé en 2018.

Le second point de l’ordre du jour concerne le vote du budget de l’année 2019. Le débat d’orientation budgétaire dernier et les travaux qui ont suivi ont conduit à l’élaboration du budget pour l’exercice  2019. Ce projet de budget s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 306.046.800 francs  contre 308.046.800 francs en 2018, soit une baisse de 2.000.000 de francs en valeur absolue.

Ce projet est  réparti en deux grandes parties ; Recettes et dépenses.  Les débats ont été ouverts pendant une heure d’horloge, ensuite  il a était voté à l’unanimité des conseillers pour l’année 2019.

Le président a aussi fait un compte rendu général relatif au voyage de partenariat en France avec une délégation désigné par le conseil.

Quelques jours après la collectivité locale à effectué une visite avec une forte délégation à la maternité qu’elle est entrain de construire d’un montant de 72.000.000 de frs avec une capacité de 500 mettre carré composé de salle d’attente, un bloc de quarantaine, salle d’accouchement, salle de consultation, salle de réanimation pour les bébés, salle de réveil et des bureaux , grâce au Pétéol Manning de mako (PMC).

Au cour de cette visite le gynécologue et médecin chef du district ont sollicités la fermeture de la maternité pour  pouvoir filtrer les entrées et pour une meilleure prise en charge.

En marge de cette visite, la délégation dirigé par le président lensseiny sy s’est aussi rendu au collège maciré Ba, un établissement historique construit dans les années 1980, délabré pendant plusieurs années, aujourd’hui complètement réhabilité par le conseil départemental et ses partenaires stratégiques PMC à hauteur de 40 Millions, 11 salles de classe un labo , une salle de la série scientifique rendus tout neuf.

                                                    Hamady  Diallo correspondant à Kédougou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *