LDC : La légende Ronaldo renverse les Colchoneros

Grâce à un formidable triplé de Cristiano Ronaldo, la Juventus Turin a totalement renversé l’Atletico Madrid (3-0) ce mardi lors du 8e de finale retour de la Ligue des Champions. Battue à l’aller (0-2), la Vieille Dame a réalisé un exploit magnifique !

Une légende vivante ! Grâce à un triplé de Cristiano Ronaldo, la Juventus Turin a pris le meilleur sur l’Atletico Madrid (3-0) ce mardi lors du 8e de finale retour de la Ligue des Champions. Battue à l’aller (0-2), la Vieille Dame a réalisé un match exceptionnel pour inverser la tendance.

Si l’international portugais restera comme le grand artisan de ce succès avec ses trois buts, les Turinois ont effectué une performance collective impressionnante pour totalement éteindre et renverser des Colchoneros méconnaissables. La Juve part très fort… Dans une ambiance exceptionnelle au Juventus Stadium, les Turinois réalisaient une entame de feu et pensaient même ouvrir le score par Chiellini mais une faute de Ronaldo était signalée.

Survoltée dans les premières minutes, la Vieille Dame dominait largement les débats mais avait du mal à inquiéter sérieusement Oblak. Et à force de pousser, la Juve trouvait la faille avec un centre de Bernardeschi repris de la tête à bout portant par Ronaldo (1-0, 27e) ! Le public turinois explosait ! Toujours dominateurs, les Turinois continuaient d’exercer une grosse pression sur des Colchoneros très défensifs et Oblak sortait le grand jeu sur une tête de Chiellini. Malgré une belle opportunité ratée par Morata avant la pause, la Juve n’était pas refroidie par cette alerte et repartait vers l’avant au retour des vestiaires. Ronaldo ce héros ! Et logiquement, sur un centre de Cancelo, Ronaldo égalisait de la tête malgré l’intervention d’Oblak (2-0, 47e) ! Le but était logiquement validé grâce à la Goal Line Technology.

Transcendée face à une équipe de l’Atletico méconnaissable, la Juve continuait de s’activer avec un Cancelo omniprésent dans son couloir droit. Au fil des minutes, les débats s’équilibraient même si les hommes d’Allegri conservaient le contrôle du jeu. En fin de partie, Kean se trouvait totalement seul devant Oblak mais ne cadrait pas sa tentative. Alors que les deux formations se dirigeaient vers la prolongation, Bernardeschi réalisait un énorme rush et obtenait un penalty pour une faute de Correa ! Sans trembler, Ronaldo transformait sa tentative en force sur le côté gauche (3-0, 85e). Quel retournement de situation ! La Juve se qualifiait ainsi pour les quarts grâce à un joueur venu d’une autre planète et fêté par tout un peuple !

Maxifoot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *