AFFAIRE PETRO TIM: La Cojem se constitue en bouclier pour défendre Aliou

Infosdakar-L’affaire Pétrotim qui alimente l’actualité ces temps-ci , est loin de connaître son épilogue. En effet , la Convergence des jeunes Mackystes (COJEM) est sortie de sa réserve pour se constituer en bouclier et faire face aux détracteurs du frère du Président de la république qui , accusé dans un reportage de la radio BBC d’avoir reçu une somme de vingt mille dollars chaque mois par la compagnie de l’homme d’affaires Anglais Franck TIMIS. Sous la houlette de Matar Diop , membre du haut conseil des collectivités territoriales ( Hcct) et coordinateur national de la Cojem , la structure politique qui soutient le président Macky Sall est monté au créneau pour tirer sur les détracteurs de Aliou Sall dg de la Caisse de consignation ( CDC) et maire de Guédiawaye. Selon ce responsable des jeunes de l’APR à Mbacké, ce reportage de la radio BBC est une cabale montée de toutes pièces contre Aliou Sall. A l’en croire, ce reportage dans lequel on voit Abdoul Mbaye et Malick Gackou , est une manifestation de l’opposition qui dénonçait l’application du parrainage non une marche contre la gestion du pétrole et du gaz découvert dans notre pays. « Nous savons que ; c’est une manipulation d’une opposition qui est en perte de vitesse et soutenue par leurs principaux bailleurs tapis à l’ombre à l’étranger qui tentent de déstabiliser le pouvoir de Macky Sall en passant par sa famille, cela ne passera pas », dixit Matar Diop. Et, de poursuivre que le chef de l’État a la confiance des sénégalais et son deuxième mandat est le quinquennat des grandes réalisations, la deuxième phase Pudc entre autres programmes pour  un Sénégal émergent d’où le slogan fast track. Par ailleurs, ce membre du Hcct , coordonnateur national de la Cojem a rappelé qu’il y a de cela quatre mois , son structure avait organisé une séance de récital du Coran pour contre carrer les malédictions du pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *