Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l’Education nationale

SUDES /Enseignement Privé

Dakar, le 03 Août 2019

Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l’Education nationale

Monsieur le Ministre,

Suite à notre lettre de dénonciation du 26/10/2018 portant sur l’exclusion du SUDES/Enseignement privé des travaux de la session 2018 de la commission nationale de reconnaissance des écoles privées, le Ministre de l’Education nationale d’alors, par le biais du Secrétaire Général du Ministère nous avait répondu par la lettre n°00004947/MEN/SG/DEP/MAS/ndsd du 20 octobre 2018 entre autres que « l’urgence de tenir cette commission dans un délai relativement très court a conduit à croiser au moins deux critères pour la désignation, hormis le SNECS et l’UDEPL, des autres syndicats : le classement aux dernières élections de représentativité d’avril 2017et la complémentarité ».

Dans notre lettre de dénonciation, nous attirions votre attention sur le fait que le SUDES/Enseignement privé avait été exclu des élections de représentativité par le fait qu’il n’est pas concerné étant entendu qu’il n’y a que trois (03) syndicats de l’enseignement privé, qui ne posaient donc pas de problème quant à leur réunion.

A notre grande surprise, nous sommes encore exclus de la commission nationale de reconnaissance de cette année 2019 et le Directeur de la Division de l’Enseignement Privé (DEP) interpellé nous a informés qu’il a convoqué les sept (07) syndicats les plus représentatifs.

Nous sommes en droit de nous demander pourquoi un tel entêtement. L’UDEPL, le CNECS et le SUDES/Enseignement privé sont les seuls syndicats de l’enseignement privé et qui sont signataires de la convention collective du personnel de l’Enseignement privé. Leur présence est de ce fait obligatoire  pour la reconnaissance des écoles privées.

Nous nous demandons du reste ce que font des syndicats de l’enseignement public dans la reconnaissance des écoles privées. Le SUDES est le seul syndicat qui regroupe en son sein des enseignants du public et du privé. Et il ne faut jamais perdre de vue, désormais, que le SUDES n’est pas un syndicat « unique » mais « unitaire » et qui a la force de regrouper en son sein tous les ordres d’enseignement. C’est justement pour cela qu’il s’est mué en syndicat « unitaire » pour plus de clarté et d’autonomie dans les décisions.

En tout état de cause, nous dénonçons à nouveau notre exclusion de la commission de reconnaissance de cette année 2019 et nous réservons le droit de ne pas reconnaître les décisions qui seront issues de cette réunion et de les dénoncer énergiquement.

 Pour le SUDES/Enseignement Privé

Le Secrétaire Général

Mamadou Kaly TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *