REVUE DE PRESSE DU 8 AOÛT 2019

A la Une: Soham Wardini: »Les caisses de la mairie de Dakar sont vides »; Les fonctionnaires travaillant aux sphères ministérielles de Diamniadio déplorent le péage, le manque d’eau et la restauration; Adama Gaye va porter plainte contre les journalistes.

1-Oups ! Les droits des suspects arrêtés dans l’affaire du commandant Sané ont été bafoués : L’information donnée hier par Babacar Fall de la RFM a fait l’effet d’une bombe. Citant des sources proches du dossier, le journaliste de la RFM a révélé que les présumés meurtriers n’auraient pas bénéficié de l’assistance de leurs avocats, ce qui remettrait en cause la légalité de l’enquête et de leur emprisonnement.

2-Fin des pénuries d’eau en 2020 : Keur Momar Sarr3 va injecter 200 millions de litres d’eau disponible 24h sur 24, telle est la promesse faite hier par le DG de la Sonees. Selon le DG Charles Fall, avec la mise en service de KMS3 l’année prochaine, les pénuries d’eau seront un vieux souvenir pour les populations de l’agglomération dakaroise.

3-Les fonctionnaires qui travaillent aux sphères ministérielles souffrent et le font savoir : Pour ne pas s’attirer les foudres de ses supérieurs, un fonctionnaire a alerté des confrères pour déplorer la galère qu’ils vivent à Diamniadio. En a croire notre confrère Mamadou Awa Ndiaye de 7TV, les travailleurs des sphères ministérielles souffrent du manque d’eau qui rend irrespirable les locaux du fait de l’odeur des toilettes. Le transport est aussi un casse-tête avec des départs insuffisants et des horaires inadaptés des bus qui quittent Dakar à 6h et 7h, tandis que les agents véhiculés déboursent chaque jour 2700 francs soit 70mille frs par mois pour le péage. Ce qui est intenable.

4- Adama Gaye va porter plainte…contre les journalistes : L’activiste aurait demandé à ses avocats de parcourir toute la presse et d’envoyer des plaintes aux organes et journalistes qui l’ont diffamé dans l’affaire qui lui a valu son emprisonnement. Un de ses avocats en a fait la confidence au quotidien le Témoin.

5-Après Jeanne d’Arc, pharmacie Guigon c’est au tour de l’Institut français IEA de créer une polémique autour de la pratique religieuse de leurs employés musulmans : les sénégalais s’alarment de l’interdiction faite aux musulmans d’effectuer des prières dans les locaux de ces structures. L’Institut Européen des Affaires (IEA) de Dakar interdit « formellement » de prier dans l’enceinte de l’établissement. En conformité avec l’article 13 du règlement intérieur de l’établissement IEA-Dakar. Se référant à la charte de laïcité de l’établissement – BO du 12/09/2013, vu l’article 3 de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 08/07/2013, il est porté à la connaissance de toutes et tous que l’IEA Dakar est une institution laïque, par conséquent, il est formellement interdit de prier dans l’enceinte de l’établissement », indique la note de service rendue publique hier. La semaine dernière, deux agents de la pharmacie Guigon ont été licenciés pour avoir braver l’interdiction de prier dans les locaux.

6-Aliou Sall victime du deep fake : Le maire de Guédiawaye est l’une des premières autorités sénégalaises à être victime de la dernière trouvaille des fakes du net. Une vidéo virale montée en mode deep fake fait croire qu’un jeune chanteur de The Voice demande à Aliou Sall ses 400mille, et beaucoup d’internautes sont tombés dans le panneau de cette fausse vidéo qui a réjoui ses contempteurs.

7-La mairie de Dakar n’a plus de sous : Le conseil municipal de la Ville de Dakar s’est réuni hier, occasion saisie par Mme Soham Wardini maire pour déplorer le blocage des projets faute d’argent ; la ville n’a pas encore reçu de l’Etat ses recettes de 2018. Mme Wardini a aussi souhaité que Khalifa Sall puisse manger ses brochettes lundi prochain en famille.

8-Rareté des pluies: les paysans et éleveurs ne savent plus à quel saint se vouer; la météo ne donne aucune information. Les agriculteurs demandent la prolongation des délais de distribution des intrants.

Sencafeactu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *