Marie Madeline Diallo confie: «Golbert m’avait dit, ‘’le jour où je mourrai…’’»

Marie Madeleine Diallo est inconsolable. Celle qui était l’épouse de Golbert Diagne dans ‘‘Baara Yego’’ pleure son Alioune Badara Diagne. Ci-dessous le poignant témoignage qu’elle a fait sur les ondes de la Rfm. «Notre compagnonnage date d’avant le théâtre. Il venait souvent rendre visite à mon grand frère. Et c’est ainsi qu’on a entamé ensemble une carrière professionnelle. Il nous a appris le métier, nous a encadrés, nous a formés. Notre complicité était telle que certains pensaient même que j’étais son épouse, alors qu’il n’en était rien. C’était quelqu’un d’humble. Il répondait toujours présent quand Saint Louis avait besoin de lui. Un homme qui faisait corps avec la population saint Louisienne. Aujourd’hui, ce baobab s’est effondré. Moi je ne sais vraiment pas comment Saint Louis fera sans Golbert Diagne. Puisse Dieu l’agréer dans son illustre paradis. Mon inquiétude, c’est cette période de coronavirus. Car tout Saint Louis lui aurait rendu un hommage à la hauteur de son aura Nous il nous avait dit, quand nous étions à la radio de Saint Louis, ‘‘le jour où je quitterai ce monde, qu’on ne précipite pas les choses. Qu’on effectue minutieusement les rites funéraires. Que chacun soit bien habillé. Qu’on me fasse faire le tour de la place Faidherbe et laisser les gens venir faire leurs témoignages. Que le cortège funèbre passe par la porte de la radio Saint Louis où j’ai entamé ma carrière. Qu’on m’y rende un dernier hommage avant de m’amener au cimetière. Il avait déjà préparé sa tombe. Il avait tout préparé ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *