Anthony O’Sullivan Directeur des Relations Internationales du World Logistics Passeport : « Le Sénégal est le hub le plus avancé du continent »

Le Directeur des relations internationales du World Logistics Passeport, Anthony O’Sulivan  a fait, mercredi les éloges de l’avancée de notre pays pour devenir l’un des hubs portuaires et aéroportuaires du continent.

« Nous en avons 25 hubs au total dans le monde. Le Sénégal est le hub le plus avancé au niveau de notre programme. Sur le continent africain nous avons le Maroc, l’Egypte, le Nigéria, le Kenya et l’Afrique du Sud. Le Sénégal a été le plus rapide et le plus efficace à mettre en place cette structure de gouvernance qui est dirigée par le ministre de l’Economie. Et aujourd’hui, c’est l’implantation de ce programme et sur les six prochains mois vous allez voir des résultats édifiants », a déclaréAnthony O’Sullivan.

Il a également évoqué l’importance de cette structure portuaire et aéroportuaire qui présente d’énormes avantages.  Selon, les acteurs évoluant dans ces domaines ont une opportunité et une efficacité de travail qui est de développer de  nouveaux services. Par exemple un site air express qui fait  une expédition de cargaison venant du port et allant  directement à l’aéroport avec  moins de temps et moins de  cout. Il a estimé qu’au final,  ce sont des entreprises qui gagnent en termes de réduction des coûts et d’accélération du chargement et de l’expédition de leurs produits. Pour lui, derrière tout cela, c’est la multi modalité qui connecte tous ces acteurs.

« Le deuxième point reste le financement, car derrière le world express, nous avons un fonds d’un milliard e dollars financé par Emirats et qui vise à financer le renforcement de capacités dans le domaine du transport et de la logistique. Tout cela permet d’améliorer l’efficacité des opérations portuaires et aéroportuaires. Au niveau du Port, DP World a déjà investit plus d’un milliard de dollar dans l’amélioration de l’efficacité des opérations portuaires », a dit O’Sulivan.

Le troisième volet de ce programme est la fidélisation des entreprises qui ont plus  de croissance en termes de commerce et de logistique pour le Sénégal. Et ce, à travers des avantages liés à la priorité de chargement au Port, de jours additionnels de stockage au port ou à l’aéroport, d’inspection prioritaire au niveau des Douanes, de services accélérés entre les port et l’aéroport. On voit toute la chaîne de valeur. Ces entreprises privilégiées ont accès à ces bénéfices avec des résultats qui sont potentiellement très édifiants. A Dubai où  le WNP a été monté, nous avons réduit le temps de transport de 30% et qui augmenter les échanges commerciaux de 30%. L’objectif est d’atteindre ce modèle pour le Sénégal et au final d’avoir un réseau de hub important.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.