MAMADOU DIOP, PRÉSIDENT DE WACCOO AK ASKAN : « Le parrainage est une bonne chose pour l’opposition »

Dans un entretien accordé à Infosdakar.com, M. Mamadou DIOP, président  de Waccoo Ak Askan  s’est prononcé sur  le parrainage mais  aussi  sur sa stratégie  pour recueillir  le maximum de signatures.  

 

 

Le parrainage  a été lancé  ce lundi,  comment  comptez-vous faire pour recueillir  le maximum de   signatures sur  le terrain ? 

Nous comptons nous déployer à l’instar des autres candidats de manière pratique   sur le terrain pour aller convaincre les sénégalais de nous faire  confiance. Comme il est indiqué, c’est une  candidature  à la candidature.  Donc  il faut passer  par le parrainage pour pouvoir  demain  être admis  à  aller à la conquête  des suffrages  des  Sénégalais. Nous comptons faire  de la proximité et  aller dans les différentes régions  avec le relais  de nos coordonnateurs  régionaux,  départementaux et communaux.

Avez-vous  déjà installé des  coordonnateurs  dans toutes les régions du Sénégal ?   

Nous avons commencé  à installer ces  coordonnateurs  et  nous  continuons à y travailler. Nous pensons  pouvoir  terminer cette activité très rapidement pour recueillir suffisamment de signatures.

Il y  a une partie de l’opposition qui   veut annuler le  système du parrainage. Es ce que  M. Diop est  de cet avis ?

Personnellement et honnêtement, je ne partage pas cet avis. Je suis convaincu que  le parrainage est une bonne chose  pour l’opposition. Partir à une élection sans avoir testé son dispositif en termes de capacités de mobilisation, c’est aller à une coupe du monde sans match de préparation. Avec le parrainage, le régime en place donne à l’opposition la possibilité de se tester avant les choses décisives du 24 février prochain. En allant à la conquête de la signature des citoyens sénégalais, l’opposition pourra tester sa capacité à convaincre ces derniers de lui accorder ses signatures. Cela lui permettra de jauger ses forces et ses faiblesses.  J’estime que c’est une bonne opportunité pour l’opposition de se préparer, de tirer les leçons de la phase de parrainage et de pouvoir travailler pour mettre en place un bon dispositif pour le premier tour de la présidentielle du 24 février 2019.

Infosdakar.com              

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *