Sports : Insertion professionnelle des lutteurs

La pandémie du Coronavirus qui avait mis fin à la lutte sénégalaise, a fait que certains personnes ont bien réfléchi pour trouver une autre occupation pour les lutteurs.

Le FILS ( Formation et Insertion des Lutteurs du Sénégal ) en partenariat avec le 3fpt ont formé pas mal de lutteur dans plusieurs domaines tels que la sérigraphie, la garde rapprochée.

« Je salue et remercie le maire de la commune de Patte d’Oie M. Banda Diop. Je remercie mes collaborateurs », a laissé entendre Bamba Mboup Président du FILS. Et d’ajouter : « En 2016, j’ai mis en place cette structure qui est le FILS notre objectif est de trouver un emploi pour les jeunes lutteurs. Je souhaite bonne rétablissement à Père Mbaye Gueye le 1er tigre de Fass qui dès le début m’a accompagné et guidé pour la mise en place de la dite structure. Nous remercions le ministre Dame Diop, pour son engagement et son ouverture à notre objectif »a-t-il souligné le Président du FILS.

Sur ce, les récipiendaires qui sont au nombre de 20 se sont rejoint de l’initiative. Ils ont félicité et encouragé le Président Bamba Mboup. Ils demandent au gouvernement d’aider M. Mboup pour l’insertion professionnelle des lutteurs car la lutte est un sport et la profession est aussi très important pour un sportif.

Cette formation a coûté une vingtaine de millions pour la formation en garde rapprochée avec des méthodes de Self défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *