Vidéo : Situation politique tendue : le sermon de Chérif Cheikhou Oumar Aïdara…

Chérif Cheikhou Oumar Aïdara s’est adressé à la classe politique, aux jeunes, à la nation toute entière à travers une vidéo virale.
Dans ses propos, plusieurs points essentiels ont été passés en revue tels le culte de la citoyenneté, les responsabilités des hommes religieux et des hommes politiques dans des circonstances pareilles risquant de saper la stabilité politique et la cohésion sociale à l’approche du scrutin législatif.
Il a démarré son adresse au peuple sénégalais par un hommage aux différentes confréries religieuses du Sénégal et chefs religieux, ainsi qu’à l’Eglise catholique. Le religieux n’a pas omis de rappeler les paroles du grand érudit Sérigne Mame Abdou Aziz Sy Dabakh à chaque fois que le pays se trouvait dans de pareilles circonstances troubles et incertaines. Également, le Chérif Cheikhou Oumar Aïdara a invoqué les responsabilités et le rôle du pouvoir temporel incarné, aujourd’hui, par le chef de l’Etat, Macky Sall face à ce contexte préélectoral: “J’invite tous les sénégalais et les sénégalaises à plus de responsabilité, de sérénité et de retenue car, nous avons le devoir de préserver cette paix sociale que nous ont légués nos ancêtres. Nous n’avons pas le droit de trahir ce legs”, déclare-t-il.

Chérif Cheikhou Oumar Aïdara a, à cet effet, recommandé aux Sénégalais de faire preuve de patriotisme pour le respect des institutions de la République et des hommes qui l’incarnent sans oublier de mettre les jeunes face à leur destin et attentes de participation de la construction d’une nation forte, unie, riche de sa diversité et de sa paix sociale : »Nous lançons un appel à nos gouvernants, à l’opposition, à la société civile, à la jeunesse et autres acteurs à éviter toute confrontation mais aussi à s’unir et à cultiver davantage la paix et la concorde pour le salut du peuple sénégalais. Les uns mènent un combat pour accéder au pouvoir, alors que les autres se battent pour y rester’’, a-t-il fait remarquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *