Nouveau gouvernement: Mary T. Niane liste des urgences à résoudre avant 2024

Il y a tellement de choses à faire et le temps est court. Ce Gouvernement a un contrat à très court terme. Car février 2024 est déjà là, c’est l’heure du bilan, a affirmé entre autres Mary Teuw Niane, qui encourage les nouveaux ministres suite à leur nomination. Dans une note, M. Niane rappelle les problèmes urgents dont la nouvelle équipe, dirigée par Amadou Ba, doit résoudre avant la présidentielle de 2024.

Voici, in extenso, ce qu’il dit

« Nouveau Gouvernement, je vous souhaite plein succès

Son Excellence le Président de la République Monsieur Macky Sall a nommé un Premier Ministre Monsieur Amadou Ba et un nouveau Gouvernement constitué de 38 ministres.

J’exprime mes chaleureuses félicitations à ces nouveaux missionnaires de la République.

Je prie Dieu qu’Il guide leurs pas dans la voie de la réussite.

Les problèmes, malheureusement, sont énormes, variés et urgents. J’en citerai quelques uns:

– la question des inondations;

– la question de la hausses des coûts : denrées alimentaires, matériaux de construction, loyers, etc.;

– le pétrole, le gaz, les énergies renouvelables, les énergies vertes;

– le chômage notamment des jeunes;

– la survie des entreprises ;

– la santé et la prévention;

– l’alphabétisation;

– l’éducation, la formation, la recherche, la science, la technologie et l’innovation ;

– l’assainissement ;

– l’accès à l’eau potable;

– l’accès à l’électricité ;

– l’agriculture, la pêche, l’aquaculture, l’élevage; la transformation agroalimentaire;

– l’exploitation et la valorisation de nos ressources naturelles et extractives;

– l’industrialisation;

– l’accès à l’habitat et à la propreté bâtie;

– la relance du tourisme;

– la relance du chemin de fer et le transport des marchandises;

– l’hygiène et le cadre de vie;

– la propreté, l’évacuation des déchets, leur traitement et leur valorisation;

– la planification, l’aménagement du territoire ;

– l’exercice équitable de la justice ;

– la question de la terre;

– la question de l’intégrité, de la corruption, de la concussion et du népotisme;

– les institutions de la République,

– la sécurité et La Défense nationale ;

– la question de la détérioration des valeurs et de l’invasion des anti valeurs;

– la valorisation du civisme, du patriotisme, de la solidarité, du dialogue, de la tolérance et du vivre ensemble légué par nos ancêtres;

 l’enseignement de nos religions dans nos écoles, l’accompagnement de nos communautés religieuses, l’égal traitement des sénégalais par rapport à leurs religions, l’intégration de nos valeurs religieuses dans notre package de valeurs à transmettre à nos enfants ;

– la promotion de la jeunesse, des femmes, la protection et le soutien des personnes en situation de handicap, l’élimination des inégalités, la solidarité;

– la promotion de l’investissement humain ;

– etc.

Il y a tellement de choses à faire et le temps est court. Ce Gouvernement a un contrat à très court terme. Car février 2024 est déjà là, c’est l’heure du bilan.

Tout ce qui peut alléger la souffrance des sénégalais, tout ce qui peut améliorer les conditions et les cadres de vie des sénégalais, tout ce qui peut illuminer un visage, tout ce qui peut faire naître un sourire, seront les bienvenus.

C’est pourquoi je souhaite plein succès au Gouvernement ! »

Dakar, Dimanche 18 septembre 2022

Mary Teuw Niane#Gouvernement #MaryTewNiane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *