COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 28 SEPTEMBRE 2022

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 28 Septembre 2022, au Palais de la République.
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a adressé ses chaleureuses
félicitations au Premier Ministre et aux ministres, membres du Gouvernement.
Le Président de la République a également félicité le nouveau Ministre d’Etat,
Directeur de Cabinet du Président de la République, le Ministre, auprès du
Président de la République chargé du Suivi du PSE et le Ministre Porte-Parole
et Coordonnateur de la communication de la Présidence de la République,
ainsi que le Ministre, Secrétaire general de la Présidence de la République et
le Ministre, Secrétaire général du Gouvernement, reconduits.
Le Chef de l’Etat a axé essentiellement sa communication sur les orientations
et la méthode de travail du Gouvernement, marqué par la restauration de la
fonction de Premier Ministre.
A cet effet, le Président de la République a rappelé aux ministres le caractère
collégial et solidaire de l’institution gouvernementale.
Le Chef de l’Etat a exhorté les membres du Gouvernement à cultiver le sens
de l’Etat, bâti autour de l’engagement, du dévouement, de la loyauté et de
l’exemplarité.
A ce propos, le Président de la République demande aux membres du
Gouvernement de toujours faire preuve d’écoute, d’humilité, de collégialité et
de solidarité dans un esprit d’équipe, d’incarner pleinement le combat et
l’action en vue d’anticiper les urgences et de prendre en charge, avec
efficacité, les requêtes, besoins et aspirations des populations.
Le Chef de l’Etat a indiqué au Premier Ministre la nécessité de tenir compte de
l’évolution du contexte économique et sécuritaire international avec ses
impacts sur la vie des sénégalaises et des sénégalais et sur le budget de
l’Etat.
Revenant sur les priorités, le Président de la République a demandé
l’actualisation rapide du PAP 2A du PSE, mais également la prise en charge
de l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages, de la stabilité des prix, de
la sécurité, de la santé et du logement des populations, de l’assainissement,
de l’éducation, de la formation professionnelle et de l’insertion.
Le Chef de l’Etat s’est félicité de la tenue de la réunion de lancement des
concertations sur la lutte contre la vie chère qu’il a présidé le lundi 26
septembre en présence des associations de consommateurs, de
commerçants, d’industriels et du Patronat.

2
Face à la conjoncture économique actuelle, le Président de la République a
demandé au Premier Ministre, au Ministre des Finances et du Budget, au
Ministre du Commerce, de la Consommation et des PME et aux autres
ministres impliqués, de veiller à l’application effective des décisions et
mesures arrêtées, avant fin octobre 2022, pour protéger davantage les
consommateurs, sécuriser les approvisionnements en denrées et produits
essentiels ; maitriser les prix et réguler davantage le Loyer.
Aussi, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre et au Ministre des
Finances et du Budget, d’intégrer les priorités retenues dans la préparation de
la loi de finances pour l’année 2023.
Le Président de la République a invité chaque Ministre à lui présenter (sur la
période octobre 2022 et octobre 2023), des actions ministérielles ciblées et
chiffrées, avec un calendrier d’exécution des projets et de réalisation des
réformes.
Au demeurant, le Chef de l’Etat a insisté sur la nécessité d’accorder une
attention spéciale au suivi de la gouvernance du secteur parapublic (agences,
établissements publics, sociétés nationales et entités similaires) et à la
rénovation de la gestion du Portefeuille de l’Etat.
Le Président de la République a, en outre, demandé au Premier Ministre et au
Ministre de la Fonction publique et de la Transformation du Secteur public,
d’engager, sans délais, une dynamique de concertations et de déploiement de
mesures de renforcement continu d’une Administration publique
professionnelle, réactive, agile et performante.
Invitant les ministres à agir en mode « Fast Track » et à asseoir la culture du
résultat dans tous les secteurs, le Président de la République a demandé au
Gouvernement d’ accompagner le développement du secteur privé national à
travers : (i) des mesures d’amélioration de l’environnement des affaires ; (ii) le
renforcement de l’attractivité du Sénégal et de la compétitivité de nos
entreprises ; (iii) l’accélération de la mise en œuvre de la stratégie nationale
d’industrialisation (avec l’émergence rapide des zones économiques spéciales
et des agropoles) et ; (iv) l’exécution optimale des partenariats publics-privés
et de la commande publique.
Sur ce point, le Président de la République, a demandé la finalisation, avant
fin octobre 2022, de la réforme de la Commande publique en veillant à la mise
en cohérence des missions et procédures de l’Autorité de régulation et de la
Direction centrale de la Commande publique.
Abordant la communication gouvernementale, le Président de la République a
exhorté les ministres à clarifier au quotidien l’action de l’Etat devant les
populations ou à travers les médias et les réseaux sociaux.
Le Chef de l’Etat a informé le Conseil de la reprise des tournées économiques,
des Conseils des ministres délocalisés et des séances d’écoutes et
d’échanges avec les forces vives de la nation dans la continuité des
rencontres « Jokko ak Macky ».

3
Sur le climat social et le suivi des affaires intérieures, le Président de la
République a abordé les points suivants :
? la sécurité routière : en présentant ses condoléances les plus attristées
aux familles des victimes des accidents survenus, hier ,dans le
département de Mbour (à hauteur de Sindia), sur l’axe Koussanar
/Sinthiou Malème  et à Mbao (accidents qui ont fait une quinzaine de
morts).
Le Chef de l’Etat demande au Ministre de la Solidarité nationale
d’apporter le soutien nécessaire de l’Etat aux familles éplorées et aux
blessés. Il invite également le Ministre des Infrastructures, des
Transports terrestres et du Désenclavement à accentuer, en relation
avec les Forces de défense et de Sécurité et tous les acteurs du secteur
routier, le déploiement urgent, sur le terrain, d’actions significatives, de
renforcement de la prévention et de la sécurité routières ;
? la préparation du Maouloud : en demandant au Gouvernement et aux
services de l’Etat impliqués de prendre toutes les dispositions
nécessaires, pour accompagner le déroulement dans les meilleures
conditions des célébrations sur l’ensemble du territoire national ;
? la commémoration du 20 ème anniversaire du naufrage du bateau « Le
Joola » : A cette occasion le Chef de l’Etat s’incline devant la mémoire
des personnes disparues. Il réitère toute la compassion de la Nation
aux familles des victimes et leurs réaffirme le soutien permanent de
l’Etat. Il rappelle au Ministre de la Culture, l’impératif de rendre
fonctionnel, dans un délai de 06 mois, le Musée-Mémorial en cours
d’édification à Ziguinchor ;
? la bonne préparation de la rentrée des classes 2022 -2023 et la stabilité
durable du système éducatif ;
? le suivi de la campagne agricole et de la reconstitution du capital
semencier.

Abordant la consolidation du dialogue national et l’ouverture politique, le
Président de la République demande au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice
d’examiner, dans les meilleurs délais, les possibilités et le schéma adéquat
d’amnistie pour des personnes ayant perdus leurs droits de vote.
Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda et le suivi de la
coopération et des partenariats.
Dans sa communication, le Premier Ministre a exprimé sa profonde gratitude
au Président de la République pour la confiance exceptionnelle en le
nommant, Premier Ministre de la République du Sénégal.
Il a félicité les ministres et renouvelé l’engagement permanent du
Gouvernement à œuvrer avec loyauté, foi, détermination et efficacité, pour
matérialiser la vision d’un Sénégal Emergent à l’horizon 2035.

4
A cet effet, le Premier Ministre a insisté sur les enjeux et défis actuels , qui
exigent une équipe soudée, développant de fortes synergies et une grande
solidarité, travaillant avec célérité, pour servir au mieux les sénégalaises et les
sénégalais dans le cadre des priorités, directives, instructions, orientations et
décisions du Président de la République.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS DES MINISTRES

 – Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait
une communication sur la 77 ème Assemblée générale des Nations unies;
 – Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur la
situation d’exécution budgétaire 2022 et la préparation de la loi de finances
pour l’année 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *