Contrat d’armement avec un trafiquant nigérien : Le gouvernement brise le silence

Un article de l’OCCRP affirme que le ministère sénégalais de l’environnement a signé, début 2022, un contrat d’une valeur de 45 millions  FCFA  pour, notamment, l’achat de fusils d’assaut, de pistolets semi-automatiques et de munitions. Le fournisseur et signataire est Lavie Commercial Brokers, une société quasiment inconnue sur le marché, créée quelques semaines avant que l’accord soit conclu. Cette sociét est dirigée Aboubakar Hima, dit « Petit Boubé », sulfureux trafiquant d’armes nigérien.

Devant le tollé suscité, le gouvernement, par la voix de son porte-parole, Abdou Karim Fofana, a apporté des précisions. Seneweb vous livre l’intégralité de sa publication.

“A la suite de publication par un réseau de journalistes d’un contrat de fourniture d’armements entre le Ministère en charge de l’Environnement et une société dénommée LAVIE COMMERCIAL BROKERS qui ne respecterait pas les procédures de passation de marché, le Gouvernement du Sénégal tient à préciser que de telles allégations sont dénuées de tout fondement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *