Les transferts rapides d’argent : Plus de 1153 milliards en 9 mois

Les transferts rapides d’argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal sont ressortis à 1153,8 milliards sur les neuf premiers mois de 2022, en hausse de 5,2% par rapport à la même période l’année précédente, informe la note de conjoncture de la direction de la prévention et des études économiques ( Dpee).

En variation trimestrielle, les transferts reçus ont diminué de 4,8% au troisième trimestre 2022 pour atteindre 384 milliards.

En glissement annuel, le rythme de contraction des transferts d’argent reçus a accéléré. Ils ont baissé de 10%, au troisième trimestre 2022, après -3,1% au trimestre précédent. Cette situation, selon la source, contraste avec l’évolution attendue de l’activité dans les principales origines des transferts, notamment la zone euro où la croissance s’établirait à 2,1% au troisième trimestre 2022 après 0,5% un trimestre plus tôt.

S’agissant des émissions de transferts rapides effectuées par les établissements de crédit du Sénégal vers l’extérieur, elles se sont situées à 111,5 milliards sur les trois premiers trimestres de 2022, en baisse de 12,9% par rapport à la même période un an auparavant.

Durant le troisième trimestre 2022, les transferts émis sont estimés à 38 milliards, augmentant de 3,8% en variation trimestrielle. Le rythme de contraction en glissement annuel des transferts émis sur la période s’est situé à -2,1% contre -19,0% un trimestre plus tôt. Au total, le cumul des transferts nets d’argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal a atteint 1042,2 milliards à la fin du troisième trimestre 2022, en baisse de 46,9 milliards ou 4,3%, sur une base annuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *