Sécurité Routière: La résolution de Amadou Ba

Après avoir décrété un deuil national de trois jours à compter de ce lundi 9 janvier, suite à l’accident tragique de la circulation, le président de la République, Macky Sall, a convoqué un conseil interministériel pour la « prise de mesures fermes » sur la sécurité routière et le transport public des voyageurs. A cet effet, le Premier ministre, Amadou Ba, a présidé un conseil interministériel sur la sécurité routière et le transport public de voyageurs, à la salle Flamboyant du bâtiment A de la Sphère ministérielle du Président Habib Thiam, à Diamniadio.
Cette importante rencontre, qui s’est ouverte ce lundi, précisément à 19h 30 à huis clos, a enregistré la présence de Sidiki Kaba, ministre des Forces armées; Antoine Félix Abdoulaye Diome, ministre de l’Intérieur; Mamadou Moustapha Ba, ministre des Finances et du Budget; Amadou Mansour Faye, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement; Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, ministre de la Santé et de l’Action sociale; Abdoulaye Saydou Sow, ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique; Abdou Karim Fofana, ministre du Commerce, de la Consommation et des Petites et Moyennes Entreprises, porte-parole du gouvernement; Samba Ndiobène Ka, ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Equité sociale et Territoriale; Mamadou Talla, ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des Territoires; Pape Malick Ndour, ministre de la Jeunesse, de l’Entreprenariat et de l’Emploi; Birame Faye, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, chargé de la Sécurité de proximité et de la protection civile.
Elle a noté également d’autres participants non moins importants, notamment, Alhousseynou Diallo, directeur de cabinet du Premier ministre ; Dialigué Ba, conseiller spécial du Premier ministre ; Serigne Moustapha Sène, conseiller technique du Premier ministre ; Doudou Sarr Niang, directeur général du Bureau d’information gouvernementale; Amadou Ngom, directeur de l’activité normative/SGG, le commandant de la gendarmerie nationale, le directeur général de la police nationale, le syndicat des transporteurs routiers, des associations de défense des consommateurs.
Le Premier ministre, prononçant son mot d’ouverture des travaux, a rappelé l’obligation et l’urgence d’agir face à la récurrence des accidents routiers.
Pour rappel, dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 janvier 2023, un violent accident de la circulation s’est produit entre 2h et 3h du matin sur la route nationale n°1, à hauteur du village de Sikilo (commune de Kahi, arrondissement de Gniby, département de Kaffrine). Le bilan, encore provisoire de cet accident impliquant deux bus de transport de voyageurs, fait état de 39 morts et 101 blessés dont 52 graves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *