2eme édition du grand carnaval de Dakar : Les contes et légendes à l’honneur

2eme édition du grand carnaval de Dakar : Les contes et légendes à l’honneur

La culture sénégalaise dans sa diversité regroupe d’énormes ouvertures pouvant ouvrir plusieurs portes. Au fins de vendre la destination Sénégal, Fatou kassé Sarr, promotrice du Grand Carnaval de Dakar avec l’aide de ses partenaires, a organisé le lancement de la 2eme édition avec comme thème :«contes et légendes du Sénégal et d’ailleurs». Ce grand événement culturel prévu du 26 au 28 Novembre 2021 promet beaucoup de surprises. En partenariat avec le ministère de la culture et de la communication ainsi que l’agence nationale pour la promotion touristique, elle promet d’importantes innovations de par les différentes activités proposées en l’instar de la première édition déroulée en 2019. Selon la directrice des Arts, le ministère de la culture et de la communication dans l’élaboration de ses activités socio culturelles promet un accompagnement du carnaval dans l’objectif d’en faire une véritable réussite à l’échelle nationale voire internationale.
2eme édition du Grand Carnaval de Dakar a été lancé au centre culturel Douta Seck
En présence Fatou Kassé Sarr promotrice de l’événement de même que de Ndeye khoudia Diagne directrice des Arts, cette rencontre a été l’occasion pour les organisateurs et leurs partenaires de livrer l’importance de cet événement. Après une première édition qui s’est tenue en novembre 2019 , cette deuxième édition, prévue pour les 26,27 et 28 Novembre 2021 à Dakar, a pour principal objectif de valoriser la diversité culturelle, et de promouvoir le marketing territorial. En dehors de la découverte touristique, ce carnaval mise sur l’artisanat et l’éducation . Scellant un partenariat avec le secteur public, Fatou Kassé Sarr promet de nouvelles innovations notamment renforcer la démarche inclusive amorcée pendant la première édition avec le maillage des 14 régions du Sénégal afin que les acteurs culturels du pays puissent s’approprier cet événement. Dans la logique de la réussite du carnaval , elle compte sur le soutien des autorités présentes à la rencontre.
Favorable aux différents plaidoyers et appels lancés, Ndeye Khoudia Diagne directrice des Arts se dit satisfait de pouvoir compter ces genres d’événements parmi les agendas culturels du pays. Elle affirme que cet événement dans sa diversité pourrait largement contribuer à l’animation de la ville de Dakar. Pour elle, le département de la culture dans sa politique promotionnelle promet un accompagnement de cet événement qui touche plusieurs domaines notamment l’économie, le tourisme, l’artisanat et l’éducation car elle fait découvrir à des centaines voire des milliers de personnes l’intérieur du pays.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *