L’Ukraine annonce la mort de 14 700 soldats russes

Depuis le début de l’intervention militaire du 24 février au 20 mars

L’Ukraine a annoncé, dimanche, que le bilan de l’armée russe sur son sol s’est alourdi à 14 700 morts lors des combats en cours depuis le début de l’intervention militaire le 24 février dernier.

C’est ce qui ressort d’une déclaration publiée par le chef d’état-major de l’armée ukrainienne, sur les pertes des forces russes depuis le début de l’opération militaire jusqu’au 20 mars.

Le communiqué indique que l’armée ukrainienne a éliminé 14 700 soldats russes, abattu 96 avions et 118 hélicoptères, ainsi que la destruction de 476 chars et 1 487 véhicules blindés.

La même source a indiqué que l’armée ukrainienne avait détruit 230 pièces d’artillerie, 44 systèmes de défense aérienne, 74 lanceurs de missiles, 947 véhicules, 60 véhicules à carburant, 21 drones et 3 vedettes rapides.

Le 24 février, la Russie a lancé une opération militaire en Ukraine, qui a été suivie de réactions internationales et de l’imposition de sanctions économiques et financières « sévères » à Moscou.

La Russie exige de l’Ukraine qu’elle renonce à tout projet de rejoindre des entités militaires, y compris l’OTAN, et qu’elle maintienne une neutralité totale, ce que Kiev considère comme une « ingérence dans sa souveraineté ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *